NOUVELLES COMPETENCES A PARTIR DU 1ER FEVRIER 2017

À partir du 1er février 2017, le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) est compétent pour l’examen des contenus publicitaires diffusés via les médias ou les types de supports suivants :

  • télévision,
  • cinéma,
  • radio,
  • presse écrite (en ce compris mais sans que cette liste soit exhaustive les quotidiens, la presse régionale gratuite, les magazines et périodiques),
  • affichage (en ce compris mais sans que cette liste soit exhaustive les affiches publicitaires apposées dans des lieux publics ou librement accessibles, les affiches publicitaires appliquées sur et dans des véhicules ou tous types de transport en commun, et bâches publicitaires apposées sur les façades d’immeubles),
  • folders et brochures,
  • publicité adressée et/ou personnalisée (quel que soit le support utilisé),
  • médias digitaux (en ce compris mais sans que cette liste soit exhaustive les sites propres des annonceurs, réseaux sociaux, banners, pop ups, résultats de recherche, in app advertising, advergames),
  • supports publicitaires sur les points de vente à l’intérieur et à l’extérieur (en ce compris mais sans que cette liste soit exhaustive les panneaux, affiches ou affichettes, guirlandes ou banderoles, présentoirs fixes ou dynamiques, écrans tactiles et bornes interactives et vitrophanie, et les sacs de transport des marchandises mis à la disposition du consommateur par les points de vente).

Le JEP était traditionnellement compétent pour l’examen des contenus publicitaires diffusés par les médias de masse (presse écrite (quotidiens, presse régionale gratuite, magazines et périodiques, …), médias audiovisuels (télévision, cinéma et radio), affichage via régie publicitaire, Internet) et via e-mailing et direct mail.

Cette année, il élargit sensiblement son champ de compétences afin de renforcer la protection du consommateur et de maintenir le principe du “level playing field” dans le marché.

Ainsi, en plus des messages diffusés dans les médias de masse, le JEP sera dorénavant compétent pour les supports publicitaires sur les points de vente, ainsi que pour tous les folders et brochures. Par ailleurs, le JEP pourra traiter tous types d’affichage. Quant au secteur digital, c’est pour tous types de contenus publicitaires diffusés via les médias digitaux que le JEP pourra désormais se déclarer compétent.

Lisez aussi notre flyer à ce sujet, ainsi que la FAQ sur notre domaine de compétence sur notre site.