VLAM – 11/01/2012

Description de la publicité

Les deux spots montrent d’abord un homme, de plus en plus âgé, effectuer une action, avec de plus en plus d’effort– dans un cas ouvrir une porte de garage et dans l’autre soulever une tondeuse, après quoi une femme âgée est montrée qui ne réussit pas à effectuer l’action, avec le texte : « Vrouwen leven langer dan mannen. Drink nu melk voor later. »
Voix off : « Drink nu melk voor later. Want melk bevat essentiële bouwstenen. Melk. En je kan tegen een stootje.”
Le texte renvoie au site wwwikkantegeneenstootje.be.

Motivation de la plainte

Cette forme de publicité suggère que boire du lait animal est essentiel. Il a néanmoins déjà été prouvé qu’un excès de lait peut avoir pas mal de conséquences dommageables.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que la publicité n’affirme pas que lait est essentiel. Le spot indique que lait contient des éléments essentiels et peut ainsi contribuer à une consommation adéquate de nutriments essentiels.
Le lait et les produits laitiers font partie d’une alimentation saine. Il ne faut pas exagérer sa consommation du lait comme il ne faut pas exagérer sa consommation d’autres aliments. L’apport nutritionnel conseillé conformément à la pyramide alimentaire active est de 3 à 4 verres de lait, produits laitiers ou produits de soja enrichis de calcium par jour (environ 450 à 600 ml). En plus, on doit tendre à des habitudes alimentaires saines. Cela signifie donc aussi manger assez de légumes, de fruits et de fibres chaque jour. C’est le mode de vie et d’alimentation complet qui détermine la santé et pas un seul produit alimentaire ou un composant.
Le spot renvoie de plus au site web de la campagne pour plus d’informations.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la voix off des spots TV examinés mentionne ce qui suit: “Drink nu melk voor later. Want melk bevat essentiële bouwstenen. Melk. En je kan tegen een stootje.”

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que lait contient bien des éléments essentiels et peut ainsi contribuer à une consommation adéquate de nutriments essentiels. Le Jury a également noté que la publicité renvoie à un site web avec plus d’informations, entre autres par rapport à l’apport nutritionnel conseillé du lait et des produits laitiers.

Le Jury a donc estimé que la publicité en question n’est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur concernant les conséquences du fait de boire du lait.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:VLAM
Produit/Service:Lait
Média:TV
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Catégorie:Boissons
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 11/01/2012