RTBF – Opérations de Solidarité – 26/10/2004

Description de la publicité

Un autocollant distribué avec un hebdomadaire montre une souris dessinée qui tient dans une main l'hebdomadaire en question et dans l'autre main un drapeau avec comme inscription « CAP 48 ». A côté une autre image dessinée montre un petit bonhomme dans un gocart qui se gare à côté d'une place de parking pour handicapés. Texte : « Je laisse la place aux gentils capés ».

Motivation de la plainte

Cet autocollant fait un jeu de mots déplacé et le personnage dessiné est mal choisi. La personne handicapée est une personne, il faut la respecter.
 

Position de l'annonceur

Les annonceurs ont fait valoir qu'ils se sont mis d'accord pour valoriser le capital sympathie du personnage BlaBla, très proche et familier des jeunes téléspectateurs, afin qu'ils fassent pression sur leurs parents-automobilistes pour les inciter à un meilleur respect du code de la rue et spécialement des dispositions relatives aux emplacements de parking réservés aux personnes handicapées. Le jeu de mot « gentils capés » - « handicapés » a fait l'objet de la même démarche pédagogique visant d'une part à reproduire un jeu de mot relativement usuel chez les enfants, auxquels s'adresse BlaBla, et visant d'autre part et surtout, à donner une image positive (gentils) de la personne handicapée, dans le but de casser la méfiance qui entoure trop souvent le regard porté sur les personnes atteintes d'un handicap. Il est d'ailleurs à noter que les professionnels du secteur de l'aide aux personnes handicapées et certains handicapés eux-mêmes utilisent, entre eux, ce terme de « capés ». Ils ont également souligné qu'ils ont effectué un prétesting, tant auprès des professionnels du secteur que du grand public et qu'aucune réaction négative n'a été enregistrée.

Décision du Jury

Compte tenu de la dénomination de l'opération « CAP 48 » et de la référence au personnage de BlaBla, le Jury a estimé qu'il ne s'agit pas d'un jeu de mot irresponsable ou déplacé. Le message ne lui est pas apparu comme manquant de respect à l'égard des handicapés. A défaut d'infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarque à formuler.

Annonceur:RTBF – Opérations de Solidarité
Produit/Service:CAP 48
Média:Magazine
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 26/10/2004