MOBISTAR – 16/07/2010

Description de la publicité

Spot ‘clavier sensible’
Voix-off : « Devenez Tempo de Mobistar maintenant et doublez votre crédit d’appel à chaque recharge de minimum 10 euros.
Et recevez un clavier super sensible
Homme : Alors L, O, L voilà envoyer (après chaque lettre une femme gémit).
Femme : Quoi, c’est tout ? Tu envoies juste un SMS de trois lettres. Non, mais tu peux pas faire plus long, et moi alors, égoïste.
Voix-off : Mais non, si vous devez Tempo, vous doublez votre crédit d’appel à chaque recharge de minimum 10 euros. Tempo plus, ce serait trop. Demandez gratuitement votre carte rechargeable sur mobistar.be. Mobistar ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué qu’il n’est pas du tout prude et qu’il supporte l’une et l’autre chose mais que cette publicité l’énerve énormément.

Premièrement, il trouve cette publicité trompeuse : ils laissent entendre que quand tu t’inscris chez Tempo de Mobistar, tu reçois un petit extra (quelque chose d’autre que le crédit d’appel double, bien que les autres exemples ne soient pas vraiment réalistes – par exemple : chœur de cosaques) et à la fin de la publicité ils disent que ce n’est pas vrai, que tu ne reçois que le crédit d’appel supplémentaire.

Deuxièmement, c’est sexiste. Les femmes sont souvent montrées dans la publicité comme femmes-objets et ceci en est encore un exemple. Il n’a pas besoin d’entendre une femme gémir à la radio, sans parler des enfants qui l’entendraient.

Position de l'annonceur

L’annonceur assure qu'il n'a jamais été dans ses intentions de faire preuve de sexisme. Il s'agit de spots radio humoristiques basés sur un concept "promo-produit et objet complètement absurde et inutile". Dès le début du spot, on comprend très clairement qu'il s'agit d'une blague, d'humour. L'objet inutile proposé étant totalement incongru (dans le second spot, il s'agit d'une baleine). Ce qui permet de mettre la simplicité et la relevance du produit en avant.
L'absurdité du message est de nature à qualifier cette publicité comme hyperbole, une pratique qui est unanimement acceptée dans la jurisprudence belge. Il n'y a donc pas d'aspect trompeur dans cette publicité.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que ce spot est conçu de façon humoristique et caricaturale en ce sens qu’il comprend un message absurde (objet complètement inutile offert à l’achat du produit promu). Par ailleurs, le spot précise expressément qu’il s’agit d’humour et non de la réalité (« mais non … »). En conséquence, le Jury a estimé que cette publicité n’est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur.

En outre, le Jury a constaté que le spot associe le plaisir sexuel féminin à la manipulation par un homme d’un clavier de gsm dont les touches correspondent chez la femme à une réaction orgasmique préprogrammée. Le Jury est donc d’avis que cette association, même si elle est réalisée de façon clairement humoristique, est de très mauvais goût.

Vu que pareille forme de communication est susceptible de susciter des réactions négatives auprès du public, le Jury a estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l’article 2 de son règlement.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:MOBISTAR
Produit/Service:Tempo
Média:Radio
Initiative:Consommateur
Type de décision:Avis de réserve
Date de clôture: 16/07/2010