L’UNIVERSELLE – 18/08/2009

Description de la publicité

Insertion publicitaire dans Passe-Partout pour Hyundai.

Motivation de la plainte

La publicité mentionne les émissions de CO2 et la consommation de carburant dans une taille de caractères largement inférieure au message principal de ladite publicité; ce qui est contraire à l’Arrêté royal du 5 septembre 2001 et à l’art. 5 du code Febiac. Par ailleurs, l’art 5 du code Febiac précise également que « les chiffres de consommation et d'émissions de CO2 indiqués sont les valeurs du modèle présenté dans la version illustrée (version avec boîte manuelle / version avec boîte automatique / version avec moteur essence / version avec moteur diesel ). Si la publicité ne concerne pas une version spécifique mais bien une série de véhicules du même modèle ou de la même marque, il est nécessaire de mentionner les valeurs extrêmes (minimum et maximum) de la consommation moyenne ainsi que des émissions de CO2 moyennes en vertu du cycle de test officiel pour la gamme de véhicules concernée par la campagne publicitaire ». Ici, ce n’est pas le cas puisque la publicité présente des valeurs aberrantes. Par exemple, la Hyundai i20 indique les valeurs suivantes : 3,8 à 8,2 l (sans mentionner qu’il s’agit peut-être de valeurs aux 100km) et de 116 à 152 gCO2/km ; la Hyundai i30 indique les valeurs suivantes : 4,0 à 9,3 l (sans mentionner qu’il s’agit peut-être de valeurs aux 100km) et de 125 à 170 gCO2/km ; la Hyundai i10 indique les valeurs suivantes : 3,8 à 7,3 l (sans mentionner qu’il s’agit peut-être de valeurs aux 100km) et de 114 à 139 gCO2/km ; la Hyundai TUCSON indique les valeurs suivantes : 5,9 à 13,2 l (sans mentionner qu’il s’agit peut-être de valeurs aux 100km) et de 184 à 237 gCO2/km ; et la Hyundai SANTA FE indique les valeurs suivantes : 5,7 à 14,2 l (sans mentionner qu’il s’agit peut-être de valeurs aux 100km) et de 185 à 252 gCO2/km. Toutes ces valeurs ne correspondent en rien à la consommation moyenne ainsi que des émissions de CO2 moyennes en vertu du cycle de test officiel pour les modèles de véhicules concernés par la campagne publicitaire.
 

Position de l'annonceur

Pas de réponse

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la publicité fait référence à plusieurs modèles en mentionnant un prix « à partir de » et en indiquant le CO2 sans mentionner qu’il s’agit des valeurs aux 100 km, ce qui est contraire à l’annexe IV de l’Arrêté royal du 05/09/2001 et à l’art. 5 du code Febiac.

Par contre, le Jury a également constaté que la taille de caractères pour les mentions relatives à la consommation moyenne de carburant et les émissions de CO2 (1 mm) est inférieure à la taille prescrite par l’art 5 du code Febiac . Cette annonce est donc contraire à l’Arrêté royal du 05/09/2001 et au code Febiac.

Le Jury a donc demandé à l’annonceur de modifier l’annonce afin de la rendre conforme à l’Arrêté Royal du 05/09/2001 et à l’art. 5 du code Febiac et entre-temps de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la décision du Jury

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:L'UNIVERSELLE
Produit/Service:Hyundai
Critères d'examen:Légalité, Environnement, Autres
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 18/08/2009