LIDL – 04/02/2014

Description de la publicité

Des photos montrent un rayon en magasin avec des boissons alcoolisées, des boissons non-alcoolisées et des friandises côte à côte.

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, il s’agit d’une infraction à la Convention en matière de publicité et de commercialisation des boissons contenant de l’alcool, en particulier à l’article 5.2. 

La boisson Pataya vise les enfants et n’est pas alcoolisée. Mais la boisson se trouve entre les boissons alcoolisées et les friandises. De plus, il y a une nouvelle boisson Funtastix Cool Shot, qui vise également les jeunes. Cette boisson se trouve à côté de la boisson non-alcoolisée Pataya et également près des friandises. 

Il n’est donc pas clair quelles boissons sont alcoolisées ou pas.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que pour le placement des articles dans ses magasins il utilise des ‘plans miroir’. Ceux-ci sont toujours réalisés en tenant compte des buts commerciaux (quels articles à hauteur des yeux) et juridiques (pas de nourriture et de détergents ensemble).

Dans ce cas spécifique (succursale de Ninove), il s’agissait ‘d’articles restants’ qui ont été placés par erreur côte à côte, ce qui pourrait en effet créer une confusion.

L’annonceur a également communiqué qu’il fera le nécessaire pour éviter de telles fautes dans le futur. Il est également tout à fait conscient de son obligation, comme commerçant, en ce qui concerne le respect des règles légales en matière d’alcool et de protection de la jeunesse. À ce sujet, il renvoie à ses systèmes de caisse qui demandent au caissier l’âge du client et à des affichages spécifiques à cet égard dans la zone des caisses.

Décision du Jury

Le Jury a pris note de l’information communiquée par le plaignant.

Le Jury a estimé que des boissons alcoolisées ne sont pas clairement vendues comme des produits alcoolisés et qu’il y a ainsi un risque de confusion avec des produits non-alcoolisés, ce qui est contraire à l’article 5.2 de la Convention en matière de publicité et de commercialisation des boissons contenant de l’alcool.

Le Jury a donc demandé au commerçant concerné de vendre les boissons alcoolisées conformément à la disposition susmentionnée.

À ce sujet, le Jury a noté que l’annonceur a confirmé dans sa réaction qu’il fera le nécessaire pour éviter de telles fautes dans le futur.

Annonceur:LIDL
Produit/Service:Boissons alcoolisées
Critères d'examen:Autres
Catégorie:Boissons
Date de clôture: 04/02/2014