KRUIDVAT – 01/02/2013

Description de la publicité

Sur la dernière page du dépliant sur le site (valable à partir du 15 janvier), on lit: « “Gratis Dreft Platinum Blue vaatwastabletten bij aankoop van 2 actieproducten* » et on voit une image du produit en question avec la mention du nombre sur l’emballage: 60 et aussi « t.w.v. €8.99 ».

En bas de la page, on trouve des exemples de prix avec une image du produit et la mention « Dreft Platinum Blue vaatwastabletten 60 stuks €8.99 ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a fait ses courses chez l’annonceur suite à son dépliant dans lequel un paquet de 60 tablettes lave-vaisselle d’une valeur de 8.99 euros était offert gratuitement à l’achat de 2 produits de l’action. A la caisse, on se réfère à une boîte avec des paquets de seulement 20 tablettes et à une note écrite par le personnel avec la mention qu’il s’agissait ici d’une faute d’impression et il n’a donc reçu que ces 20 tablettes.
Sur le ticket de caisse, 8.99 euros étaient comptés pour ce paquet de 20 tablettes et ensuite déduits avec la mention « Gratis Dreft ». Selon le plaignant, celui-ci ne peut avoir qu’une valeur de 1/3 des 8.99 euros mentionnés dans le dépliant.
Le plaignant a encore reçu un mail plus récent de l’annonceur avec l’offre de 60 tablettes toujours mentionnée.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué qu’une mauvaise image du produit d’action a été utilisée par erreur, à savoir celle sur laquelle ‘60’ est clairement mentionné. Ceci n’aurait pas dû se produire vu que l’action était que 20 tablettes lave-vaisselle seraient offertes à l’achat de 2 produits de l’action.

C’est la raison pour laquelle la succursale concernée a à juste titre voulu informer le consommateur avant l’achat. L’annonceur mentionne en outre ‘sous réserve des fautes d’impression’ dans chaque dépliant sur la page avant et arrière.

Suite à la demande d’information supplémentaire, l’annonceur a également communiqué que les prix des tablettes lave-vaisselle sont basés sur le prix normal d’un emballage de 20 tablettes (€6,99) et que le prix de l’emballage de 60 pièces est basé sur une action que son département achat avait vu ailleurs sur le marché, soit €8,99.

Décision du Jury

Le Jury a noté que les deux dépliants sur le site de l’annonceur, valables respectivement à partir du 15 et du 22 janvier, font la promotion d’une action avec des tablettes lave-vaisselle Dreft Platinum Blue gratuites à l’achat de 2 produits de l’action, avec l’image du produit en question montré avec la mention du nombre « 60 » sur l’emballage et également « t.w.v. €8.99 », avec des exemples de prix élaborés dans le dépliant valable à partir du 15 janvier.

Suite à la plainte ainsi qu’à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que l’action dont on fait la promotion concerne en réalité un emballage de 20 tablettes lave-vaisselle au lieu d’un emballage de 60 tablettes lave-vaisselle.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté qu’une image non correcte du produit d’action a été utilisée par erreur.

Suite à la plainte, le Jury a également noté que de ce fait il existe une imprécision sur la valeur exacte du produit d’action gratuit et donc sur l’avantage de prix que le consommateur s’attend à recevoir en participant à cette action.

A ce sujet, le Jury a noté suite à la réponse de l’annonceur que les prix des tablettes lave-vaisselle sont basés sur le prix normal d’un emballage de 20 tablettes, soit €6,99 et que le prix de l’emballage de 60 pièces est basé sur une action que son département achat a vu ailleurs sur le marché, soit €8,99.

Dès lors, le Jury a estimé que non seulement l’image d’un emballage de 60 tablettes lave-vaisselle utilisée par erreur mais aussi la valeur et par conséquence l’avantage de prix qui sont mentionnés à côté sont de nature à tromper le consommateur.

Le Jury a estimé que l’annonceur, en faisant de la publicité de cette façon auprès du consommateur moyen, crée l’attente que ce dernier économisera €8,99 en participant à cette action, ce qui n’est pas le cas selon l’information fournie par l’annonceur.

A ce sujet, le Jury a estimé que le recours de l’annonceur à la clause de non-responsabilité dans le dépliant n’est pas convainquant.

Vu que dans ce cas il n’est pas clair pour le consommateur dans quelle mesure l’attente créée de bénéficier d’un avantage de prix est réalisée de facto, le Jury a estimé que cette publicité est trompeuse au sens des articles 88 et 90 de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur et des articles 3 et 5 du code de la Chambre de Commerce Internationale.

Vu ce qui précède et sur la base des dispositions précitées, le Jury a demandé à l’annonceur de modifier cette publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respecte la décision du Jury.

Annonceur:KRUIDVAT
Produit/Service:Dreft Platinum Blue
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 01/02/2013