IGLO BELGIUM – 06/10/2015

Description de la publicité

Le spot TV évoque un dîner en famille avec la conversation suivante:
Fille: “Si je veux, je peux jouer au foot.”
Garçon: “C’est les garçons qui font du foot.”
Maman: “Hahaha Lucas, tu as une moustache d’épinards!”
Garçon: “C’est normal je suis un homme.”
Papa: “Et hop c’est pour moi celui-là.”
Maman: “Tu veux pas arrêter de les embêter.”
Papa: “Non mais c’est pas moi, c’est elle qui a commencé.”
Fille: “Mmm.”
Maman: “J’ai l’impression d’avoir trois enfants à la maison.”
VO: “Iglo, le goût de la vie.”

Motivation de la plainte

Le plaignant mentionne que dans le spot, le fils de la famille dit: « C’est les garçons qui font du foot. ». Selon le plaignant, c’est de la discrimination pure. Le football féminin en Belgique a un succès grandissant. Que de telles publicités discriminatoires soient encore possibles en 2015 est incompréhensible. Cela attaque la base du football car le football est pour tout le monde.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le commentaire qualifié de discriminatoire est un fragment de discussion familiale qui n’est nullement le centre de la publicité. L’annonceur n’a aucunement l’intention d’accréditer la thèse selon laquelle seuls les hommes peuvent jouer au football. Il s’agit d’une gentille querelle entre frère et sœur, faisant partie du quotidien d’une famille. Les produits qui font l’objet de la publicité s’intègrent dans ce quotidien. C’est le seul message (final) du spot publicitaire: « Iglo, le gout de la vie ».

Dans ce contexte, l’expression en question n’est qu’une allusion humoristique qui ne sera pas perçue au premier degré par le consommateur moyen et qui ne risque pas de décourager la pratique du football par les femmes.

La publicité n’est dès lors pas discriminatoire au sens du Code ICC.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV relatif à des produits surgelés de l’annonceur évoque un dîner en famille au cours duquel les échanges entre frère et sœur ont entre autres trait à la pratique du football, la fille exposant son point de vue « Si je veux, je peux jouer au foot » et le garçon lui rétorquant « C’est les garçons qui font du foot ».

Le Jury est d’avis que le ton de la discussion familiale est léger et que deux points de vue sont énoncés sans que le spot TV ne prenne parti ou ne tranche au final quant au point soulevé.

Vu le contexte, le Jury a estimé que le spot TV n’est pas de nature discriminatoire envers les femmes et ne comporte pas de connotation négative quant au football féminin.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:IGLO BELGIUM
Produit/Service:Fish Sticks et Epinards à la crème
Média:TV
Critères d'examen:Responsabilité sociale
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarque
Date de clôture: 06/10/2015