FORUM NUCLEAIRE – 08/01/2014

Description de la publicité

Sous le texte « Wendy, Infirmière en médecine nucléaire, UZ Brussel, Bruxelles. », l’annonce montre la photo d’une femme. A côté, le texte suivant:
« Dire à un patient qu’on va injecter un produit radioactif dans son corps, c’est parfois difficile.
Expliquer que cela permettra de le soigner, c’est plus rassurant pour lui.

Wendy est infirmière en médecine nucléaire. Elle injecte des isotopes radioactifs dans le corps des patients qui doivent passer un scanner. Elle prend également beaucoup de temps pour rassurer ces mêmes patients parfois un peu inquiets d’apprendre qu’ils vont recevoir une dose de radioactivité. Pourtant, tous les jours, ce sont 100.000 personnes dans le monde qui bénéficient de cette application médicale de la technologie nucléaire, irremplaçable dans le diagnostic et la lutte contre le cancer.

Pour tout savoir sur le métier de Wendy et sur l’utilité de la technologie nucléaire dans votre vie, surfez sur toutsurlenucleaire.be ».

En dessous, liens vers Twitter et Facebook et logo du Forum Nucléaire.

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, le Forum Nucléaire veut que la décision du gouvernement fédéral et du parlement de sortir progressivement de nucléaire pour notre alimentation en électricité soit annulée.A cette fin, il mène une large campagne où l’accent est surtout mis sur les applications de matières radioactives qui n’ont en soi rien à voir avec la continuité ou non des centrales nucléaires. Dans la campagne concernée, il dépasse à nouveau une limite que le plaignant trouve illégitime. Ils visent maintenant les patients (cancéreux) et leur famille en la personne d’une infirmière qui fait des scintigraphies osseuses dans un hôpital et parle d’un ‘produit radioactif’ qui leur permet de poser des diagnostics plus corrects. La femme du plaignant a en ce moment le cancer du sein et elle a aussi subi des telles scintigraphies osseuses.

Le plaignant est dérangé par le fait que le Forum Nucléaire veuille ainsi mettre les gens de son côté pour la continuité de l’énergie nucléaire en faisant en bas de l’annonce le lien avec le site web toutsurlenucleaire.be. Cette annonce et cette campagne sont construites de manière très rusée pour suggérer aux citoyens et aux patients que sans centrales nucléaires les applications médicales et d’autres applications utiles de matières nucléaires ne seraient plus possibles. On trompe ainsi les citoyens et les patients.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué qu’une de ses missions est d’informer le grand public sur la technologie nucléaire et ses applications. Dans cette optique, plusieurs communications ont déjà eu lieu.

Le plaignant ne conteste nullement la véracité des informations fournies dans la communication, mais il estime uniquement que cette communication opèrerait un lien indu avec la problématique des centrales nucléaires. Selon l’annonceur, cette allégation n'est fondée ni en fait ni en droit.

Tant la publicité papier que le contenu internet auquel elle renvoie se focalisent sur la médecine nucléaire et les questions liées à l’irradiation survenant à cette occasion. Il n’y est à aucun moment question des centrales nucléaires et du débat relatif à leur fermeture.

S’il est vrai que la communication en question fait partie d’une campagne plus large concernant différentes applications de l’énergie nucléaire, il n’est fait aucun amalgame entre la médecine nucléaire et d’autres applications telles que l’électricité produite par les centrales nucléaires, ni par exemple l’utilisation du nucléaire pour l’analyse et l’amélioration de matériaux dans l’aéronautique, ou son utilisation dans les véhicules hybrides.

Tout au plus est-il fait état dans la communication en question de l’existence d’applications multiples de la technologie nucléaire.

Les informations fournies sur Internet indiquent au demeurant que les matières radioactives utilisées en médecine nucléaire sont notamment produites par le SCK-CEN (Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire) et l’IRE (Institut des Radioélements). Dans ce cadre, il n’est fait absolument aucun lien avec les activités des centrales nucléaires.

Par ailleurs, le simple fait que la communication en question renvoie aux sites www.toutsurlenucleaire.be et www.allesoverkernenergie.be ne permet pas de conclure que le Forum Nucléaire établit un lien quelconque entre la question de la médecine nucléaire et la problématique des centrales nucléaires. En effet, ces sites contiennent des informations générales sur les multiples applications du nucléaire et ont donc trait à des thématiques variées.

Compte tenu des éléments qui précèdent, il n’est pas non plus question d’une « pratique commerciale trompeuse » au sens de l’article 88 de la loi du 10 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur. On a vu que la véracité des informations fournies n’est pas remise en cause et qu’en outre, aucun lien quelconque n’est établi entre, d’une part, les applications médicales de la technologie nucléaire et, d’autre part, la question des centrales nucléaires et de leur fermeture. Il s’agit de deux problématiques distinctes et le consommateur moyen ne pourra nullement s’y méprendre en consultant la communication en question.

La plainte est dès lors non fondée.

Enfin, à suivre la thèse du plaignant, les aspects positifs indéniables de la technologie nucléaire dans une grande variété de domaines, tels que la médecine, ne pourraient pas/plus faire l'objet d'aucune communication. Cela reviendrait à une entorse manifeste à la liberté d'expression et au droit à l'information du public.

Décision du Jury

Le Jury s’est limité à examiner le contenu de la publicité incriminée, sans se pencher sur le débat de société sur le nucléaire qui ne relève pas de sa compétence.

Le Jury a constaté que la publicité qui présente le cas de l’utilisation de la médecine nucléaire par une infirmière fait partie d’une campagne plus large sur les différentes applications de l’énergie nucléaire.

Le Jury a pris connaissance du point de vue du plaignant et comprend qu’il soit touché par l’annonce en question vu son expérience personnelle.

Le Jury a constaté que le site auquel renvoie la publicité contient des informations générales sur le nucléaire. En se rendant sur ce site, il est suffisamment aisé pour le consommateur de se rendre compte en quelle qualité le Forum Nucléaire agit.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité n’est pas de nature à induire le consommateur en erreur quant aux différentes applications de l’énergie nucléaire ni quant à la mission de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:FORUM NUCLEAIRE
Produit/Service:Technologie nucléaire
Critères d'examen:Loyauté, Véracité
Initiative:Consommateur
Type de décision:Pas de remarques
Date de clôture: 08/01/2014