ECOSHOP – 18/09/2012

Description de la publicité

Homme 1: “Dag buurman.”
Homme 2: “Seg ik heb mijn vrouw aan de deur gezet.”
Homme 1: “Dat meen je niet!”
Homme 2: “Jep, en haar inboedel ook. En weet je wat? Ik heb voor haar spullen nog geld gekregen ook. Bij Ecoshop en daarmee heb ik mij helemaal opnieuw geïnstalleerd, met mijn nieuwe madam. Maar die komt niet van Ecoshop hé.”
Femme: “Schatje, mag ik nog eens kijken bij Ecoshop voor een fiets?”
Homme 2: “Lap, het begint weer.”

Voix-off: “Ecoshop geeft gebruikte spullen een tweede kans. Voor alle tweedehandsshopping, bezoek de ecoshopwinkel in Antwerpen of kijk op ecoshop.be. Je tikt altijd iets op de kop bij Ecoshop.”

Motivation de la plainte

Cette publicité choque énormément le plaignant.
La voix masculine dans la publicité raconte qu’il a mis sa femme à la porte et qu’il a vendu ses affaires sur Ecoshop. Que doivent penser les enfants qui entendent ceci ? Tu mets ta femme à la porte et elle ne peut même pas emporter ses propres affaires. Même plus, en tant qu’homme tu t’en sors bien. Comme modèle pour les jeunes, c’est du beau…
Cette publicité provoque toujours un sentiment terrible chez le plaignant.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio dans lequel un homme raconte qu’il a mis sa femme à la porte et qu’il a vendu son mobilier.

Le Jury a estimé que ça témoigne de mauvais goût d’utiliser de cette manière un tel comportement dans une telle situation familiale, avec des stéréotypes en matière de répartition des rôles – exagérés de façon humoristique ou non –dans une communication commerciale.

Sur cette base, le Jury a dès lors estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l’article 2 de son règlement et il fait appel à la responsabilité de l’annonceur. Un avis de réserve implique que l’annonceur est libre en ce qui concerne la suite qu’il souhaite donner à cette décision.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.

Annonceur:ECOSHOP
Produit/Service:Magasin de deuxième main
Média:Radio
Initiative:Consommateur
Type de décision:Avis de réserve
Date de clôture: 18/09/2012