DE VLIJT NV – 15/03/2013

Description de la publicité

Spot radio:
Voix off: “Een iPad mini cadeau. Voor elke nieuwe abonnee van de Gazet van Antwerpen. U ontvangt de krant dagelijks in uw brievenbus, uw iPad mini en de digitale krant op uw iPad mini. Voor minder dan 1 euro per dag. Voor die prijs moet je niet sukkelen hé.
Seg schat, gij wilde toch zo graag een iPad mini. Awel, ge krijgt van mij een iPad mini. En dan heb ik elke morgen de gazet voor mij alleen. Goeie deal.
Surf nu naar gva.be/iPadmini en abonneer u. Gazet van Antwerpen: er is zoveel dat ons verbindt.”

Sur le site web on peut entre autres lire:
“Een iPad mini© cadeau. Voor elke nieuwe abonnee van Gazet van Antwerpen”,
“voor minder dan 1 euro per dag” et
“Voor minder dan 1 euro per dag ontvangt u:
+ de krant dagelijks in uw bus gedurende 24 maanden
+ uw iPad mini© (zwart of wit, winkelwaarde 329 euro)
+ de digitale krant op uw iPad mini©”.

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, l’annonceur attire les gens avec un iPad mini comme cadeau, mais en fait on paye plus. Car il faut en effet payer 29,95 euro par mois pendant 24 mois, mais si on prend un abonnement normal, il ne coûte que 23,75 par mois. Selon le plaignant, on paye donc le cadeau 6,20 par mois pendant 24 mois, ce qui n’est pas correct selon lui.

Le plaignant mentionne qu’on doit prendre un abonnement de 2 ans à 720 euro pour 24 mois. Un abonnement normal pour GVA ne coûte ‘que’ 520 euro ou une différence de presque 150 euro. L’iPad mini est donc tout sauf gratuit.

Position de l'annonceur

Avec un lien vers les ‘FAQ’ (indication habituelle pour ‘questions fréquemment posées’) sur le site web, l’annonceur a anticipé les éventuelles questions sur l’action en donnant déjà directement les réponses à ces questions. L’annonceur a communiqué qu’il a ainsi présenté et expliqué l’action très clairement et de manière précise.

Sur le site, le demandeur aurait immédiatement reçu une réponse aux questions posées et s’il le désirait, il aurait pu prendre directement contact avec l’annonceur. L’inquiétude du demandeur était prématurée et la la question était apparemment impulsive.

Dans les FAQ, l’avantage que le nouvel abonné reçoit comme cadeau est très explicitement mentionné. La différence entre le prix en cas de participation à cette action (journal + iPad mini) et le tarif normal de domiciliation (journal) est également clairement mentionnée.

L’action iPad, la communication à ce sujet et la publicité, dans le cadre d’une campagne de recrutement, sont tout à fait conformes aux règles de l’éthique publicitaire et à toutes les autres règles et dispositions en vigueur.

Suite aux questions du Jury, l’annonceur a encore communiqué des informations supplémentaires sur la composition et le prix du paquet iPad mini.

Il a également communiqué que l’avantage que le nouvel abonné reçoit comme cadeau avec ce paquet est un avantage considérable par rapport aux prix individuels dans les magasins. Le nouvel abonné paye un petit surplus par rapport à l’abonné standard pour utiliser ce paquet.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la publicité via le site de l’annonceur mentionne entre autres ce qui suit: “Een iPad mini© cadeau. Voor elke nieuwe abonnee van Gazet van Antwerpen” et “Voor minder dan 1 euro per dag ontvangt u:
+ de krant dagelijks in uw bus gedurende 24 maanden
+ uw iPad mini© (zwart of wit, winkelwaarde 329 euro)
+ de digitale krant op uw iPad mini©”.
Le spot radio de cette campagne contient la même information.

Le Jury a pris connaissance de l’explication donnée par l’annonceur pour la différence de prix entre cette action à € 29,95 et le tarif de domiciliation de € 23,75 qui est présenté sur le site web, explication selon laquelle il s’agit d’un prix global pour un abonnement de 24 mois au journal et un iPad mini©.

Le Jury a noté que, comme l’annonceur le reconnaît d’ailleurs lui-même, les nouveaux abonnés dans le cadre de l’action en question payent un surplus par rapport aux abonnés normaux.

Le Jury est d’avis qu’un cadeau doit être quelque chose de gratuit. Malgré le fait que l’offre est plus économique que la somme des prix individuels dans les magasins des composantes de cette offre, le Jury a estimé que l’iPad mini© n’est pas offert comme cadeau dans ce cas.

Le Jury a plus spécifiquement estimé que l’utilisation du mot ‘cadeau’ en combinaison avec la différence de prix entre le prix en cas de participation à l’action et le prix d’un abonnement normal est de nature à amener le consommateur moyen à prendre une décision commerciale qu’il n’aurait pas prise autrement.

Le Jury a donc estimé que cette publicité est trompeuse, ce qui est contraire aux articles 88 et 90 de la loi du 6 avril 2010 relative aux pratiques du marché et à la protection du consommateur et aux articles 3 et 5 du code de la Chambre de Commerce Internationale.

Compte tenu de ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a demandé à l’annonceur de modifier cette publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la décision du Jury.

Annonceur:DE VLIJT NV
Produit/Service:Gazet van Antwerpen
Média:Radio, Internet
Critères d'examen:Loyauté, Véracité, Autres
Initiative:Consommateur
Date de clôture: 15/03/2013