Visa 19-04-2023: Geen opmerkingen

Adverteerder / Annonceur: VISA

Product-Dienst / Produit-Service: Carte Visa Debit

Media / Média: TV

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le spot montre une femme sur une place de marché, avec son fils qui court vers un marchand et montre un lama en peluche. Le marchand le lui tend. Il le prend dans ses bras et regarde sa maman en souriant. Celle-ci règle l’achat avec sa carte Visa Debit via son smartphone.

VO : « Avec la carte de banque Visa Debit vous pouvez rester la meilleure maman du monde en payant partout en sécurité et c’est immédiatement prélevé de votre compte à vue. Visa Debit, la carte de banque pour vos achats en ligne et en magasin, en Belgique et à l’étranger. »

Klacht(en) / Plainte(s)

La plaignante se réfère au spot où une carte Visa Debit est utilisée pour payer un jouet et indique que le message diffusé prétend qu’on est une bonne mère si on sait payer tout et n’importe quoi à son enfant. Selon elle, c’est une honte pour toutes les familles en difficultés qui font le maximum pour leurs enfants.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen
Décision Jury de première instance: Pas de remarques

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance du spot TV en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que la plainte indique notamment que le message diffusé prétendrait qu’on est une bonne mère si on sait payer tout et n’importe quoi à son enfant.

Dans la mise en scène du spot, le Jury voit plutôt une activité entre mère et fils où la mère utilise un moyen de paiement courant à partir de son compte à vue pour un achat. Selon lui, le contenu du spot ne suggère pas pour autant qu’être une bonne mère dépendrait des moyens financiers.

Le Jury est en effet d’avis qu’il n’est ici pas question d’aisance ou de précarité et que cette publicité n’est pas de nature à porter atteinte à la dignité des familles rencontrant des difficultés financières.

Il est également d’avis que le message du spot, tout en faisant allusion à l’expression des enfants « la meilleure maman du monde », met surtout l’accent sur la sécurisation des paiements en tous lieux.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que le spot TV concerné ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur sur ces points.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

andere beslissingen