Pizza Belgium - Pizza Hut 01-03-2019: Beslissing tot wijziging/stopzetting

Adverteerder / Annonceur: PIZZA BELGIUM

Product-Dienst / Produit-Service: Pizza Hut

Media / Média: TV

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

De beelden en de voice-over stellen eerst de 4-kazenpizza voor.
Men ziet vervolgens de bezorgers op hun scooter en daarna het onlinebestelscherm op een laptop, smartphone en tablet. De volgende beelden tonen personen die de deur openen voor een bezorger en vervolgens de pizza’s opeten.
VO: “Wij zijn er klaar voor. Bestel nu online op pizzahut.be en wij komen je pizza met plezier brengen. Bestel nu de 4-kazenpizza voor slechts 6,95€. Surf naar pizzahut.be.”
Als de spot de pizza in kwestie toont, ziet men onderaan rechts, in zwarte letters in een witte cirkel: “per medium bij afhalen” en in het groot “6€95*”. En daaronder in kleine letters “*8,95€ per medium bij levering”.

//////////

Les images et la voix-off présentent d’abord la pizza 4 fromages.
On voit ensuite des livreurs sur leur scooter puis l’écran de commande en ligne sur un laptop, un smartphone et une tablette. Les images suivantes montrent des personnes qui ouvrent la porte à un livreur et mangent ensuite les pizzas.
VO : « Nous sommes prêts à livrer votre commande. Commandez en ligne sur pizzahut.be. Nous vous livrerons votre pizza avec plaisir. Commandez maintenant pour seulement 6,95 euros votre pizza 4 fromages. Surfez sur pizzahut.be. ».
Quand le spot montre la pizza en question, on voit en bas à droite, en caractères noirs dans un rond blanc : « par médium à emporter » et en grand « 6€95* ». En dessous, en petits caractères « *8,95€ par médium en livraison ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant a communiqué que l’annonceur invite ses clients à se faire livrer les pizzas. Il a ajouté qu’il n'y a aucune mention de limite de distance mais que c'est bien le cas. Lorsqu’il commande sur internet, après avoir mentionné son adresse, il reçoit le message suivant : « Désolé, nous ne pouvons pas livrer à cette adresse. Voudriez-vous commander en vente à emporter ? ».

Beslissing Jury in eerste aanleg: Beslissing tot wijziging/stopzetting
Décision Jury de première instance: Décision de modification/arrêt

De Jury voor Ethische Praktijken inzake reclame (JEP) in eerste aanleg heeft de volgende beslissing genomen in dit dossier.

De Jury heeft vastgesteld dat de Tv-spot die promotie voert voor de 4-kazenpizza voornamelijk de nadruk legt op de levering, via de beelden die de nadruk leggen op de bezorgers op de scooters en op de personen die de deur openen voor de bezorger en via de voice-over die de levering eveneens zeer uitdrukkelijk vermeldt: “Nous sommes prêts à livrer votre commande.” en “Nous vous livrerons votre pizza avec plaisir.” in de Franstalige versie en “Wij zijn er klaar voor. (…) en wij komen je pizza met plezier brengen” in de Nederlandstalige versie.

De Jury is dus van mening dat de reclame uitnodigt om online te bestellen door voornamelijk de leveringsdienst te benadrukken.

Ingevolge de klacht en het antwoord van de adverteerder, heeft zij er terdege nota van genomen dat deze dienst niet heel België beslaat, maar vooral de grote steden en dat de klant tijdens de online bestelling geïnformeerd wordt over het feit of zijn adres deel uitmaakt van de leveringszones of niet.

De Jury heeft vastgesteld dat de Tv-spot het bestaan van voorwaarden met betrekking tot de levering niet vermeldt. Zij is echter van mening dat in deze spot die specifiek gaat over levering, als er voorwaarden van toepassing zijn, deze vermeld dienen te worden in de reclame zelf of dat minstens het bestaan ervan dient te worden vermeld.

De Jury heeft vervolgens conform artikel 8 van haar Reglement tevens de manier waarop de prijs van de gepromote pizza gecommuniceerd wordt in de spot in kwestie onderzocht.

Zij heeft vastgesteld dat om deze prijs aan te geven, het bedrag “6€95*” in het groot vermeld wordt op het scherm in zwarte letters in een witte cirkel, met de vermelding “per medium bij afhalen” en dat de spot onderaan het beeld, in erg kleine letters, “*8,95€ per medium bij levering” vermeldt, waarbij de voice-over echter enkel de prijs van 6,95 euro vermeldt.

Enerzijds is de Jury van mening dat in deze spot die voornamelijk de geleverde pizza viseert, het de prijs van deze laatste is die meer prominent zou moeten zijn dan deze van de afhaalpizza, die niet specifiek vermeld wordt in de spot, teneinde geen verwarring te creëren bij de consument.

Anderzijds is zij in ieder geval van mening dat de vermelding in kleine letters onvoldoende duidelijk verschijnt opdat de kijker er kennis van zou kunnen nemen in normale leesomstandigheden. In het algemeen, moet de informatie vermeld worden in een voldoende leesbare lettergrootte en in een voldoende contrasterende kleur. De duur van de verschijning moet de kijker toestaan om het geheel van de informatie te lezen zonder dat hij moet wachten op een heruitzending van de reclame om er volledig kennis van te nemen.

Gelet op het voorgaande, is de Jury derhalve van oordeel dat de Tv-spot in kwestie van aard is om de gemiddelde consument te kunnen misleiden op deze punten in de zin van artikels VI. 97 en 99 van het Wetboek van economisch recht en artikels 3 en 5 van de Code van de Internationale Kamer van Koophandel (ICC Code).

Op basis van voormelde bepalingen, heeft de Jury de adverteerder derhalve verzocht om de reclame te wijzigen, en bij gebreke daaraan de reclame niet meer te verspreiden.

Gelieve er nota van te nemen dat deze beslissing pas definitief wordt na het verstrijken van de termijn voor het instellen van hoger beroep.

//////////

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a constaté que le spot TV qui fait la promotion de la pizza 4 fromages met particulièrement l’accent sur la livraison, via les images qui insistent sur les livreurs en scooter et sur les personnes qui ouvrent la porte au livreur et via la voix-off qui mentionne la livraison à deux reprises : « Nous sommes prêts à livrer votre commande. » et « Nous vous livrerons votre pizza avec plaisir. » dans la version en français et “Wij zijn er klaar voor. (…) en wij komen je pizza met plezier brengen” dans la version en néerlandais.

Le Jury est donc d’avis que la publicité invite à commander en ligne en soulignant surtout le service de livraison.

Suite à la plainte et à la réponse de l’annonceur, il a bien noté que ce service ne couvre pas toute la Belgique mais principalement les grandes villes et que c’est lors de la commande en ligne que le client est informé du fait que son adresse fait partie des zones de livraison ou non.

Le Jury a constaté que le spot TV ne mentionne pas l’existence de conditions relatives à la livraison. Or, il est d’avis que dans ce spot spécifiquement axé sur la livraison, si des conditions sont applicables, il convient de les mentionner dans la publicité même ou à tout le moins d’en mentionner l’existence.

Le Jury a ensuite également examiné, conformément à l’article 8 de son Règlement, la manière dont le prix de la pizza promue est communiqué dans le spot en question.

Il a constaté que pour indiquer ce prix, le montant « 6€95* » figure en grand à l’écran en caractères noirs dans un rond blanc, avec la mention « par médium à emporter » et que le spot mentionne en dessous de l’image, en très petits caractères, « *8,95€ par médium en livraison », la voix-off, elle, ne mentionnant que le prix de 6,95 euros.

D’une part, le Jury est d’avis que dans ce spot qui cible surtout la pizza livrée, c’est le prix de cette dernière qui devrait être plus proéminent que celui de la pizza à emporter, qui n’est pas spécifiquement mentionnée dans le spot, afin de ne pas créer de confusion auprès du consommateur.

D’autre part, il est en tout état de cause d’avis que la mention en petits caractères n’apparaît pas suffisamment clairement pour que le téléspectateur puisse en prendre connaissance dans des circonstances de lecture normales. De manière générale, l’information doit être mentionnée dans une taille de caractère suffisamment lisible et dans une couleur suffisamment contrastante. La durée de l’apparition doit permettre au téléspectateur de lire la totalité de l’information sans qu’il doive attendre une rediffusion de la publicité pour pouvoir en prendre entièrement connaissance.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a dès lors estimé que le spot TV en question est de nature à pouvoir induire le consommateur moyen en erreur sur ces points au sens des articles VI. 97 et 99 du Code de droit économique et des articles 3 et 5 du code de la Chambre de Commerce Internationale (Code ICC).

Sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de modifier la publicité, et à défaut de ne plus la diffuser.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.