Orange 12-02-2020: Geen opmerkingen

Adverteerder / Annonceur: ORANGE

Product-Dienst / Produit-Service: Campagne over roamingkosten na Brexit / Campagne sur les frais de roaming après le Brexit

Media / Média: Dagblad / Quotidien

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

De advertentie bevat bovenaan de tekst: “- 31 januari, Verenigd Koninkrijk verlaat de Europese Unie -”.
Daaronder: “Orange cancelt de Brexit”.
Links onderaan, naast het logo van de adverteerder, de volgende tekst:
“Voor zijn klanten. Want ook na de Brexit blijf je bellen, sms’en én surfen vanuit de UK voor dezelfde prijs als in België.
Want meer betalen, dat zit scheef.
Ontdek al onze tarieven op orange.be of in je Orange-shop.”.

//////////

L’annonce contient en haut le texte : « - Le 31 janvier, le Royaume-Uni sort de l’Union européenne – ».
En dessous : « Orange annule le Brexit ».
En bas à gauche, à côté du logo de l’annonceur, le texte suivant : « Pour ses clients. Même après le Brexit, vous continuez d’appeler, envoyer des SMS et surfer depuis le Royaume-Uni au même prix qu’en Belgique. Car payer plus, ça craint.
Découvrez nos offres sur orange.be ou dans votre shop Orange. ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Selon le plaignant, il s’agit de publicité mensongère par omission. Il est d’avis que l’annonceur utilise le Brexit du 31 janvier pour faire croire erronément qu’il ne comptera pas de frais de roaming pour les consommateurs qui téléphonent du Royaume-Uni vers la Belgique, en oubliant de préciser qu’il est obligé de procéder de cette façon, comme tous les opérateurs, car les règles de l’UE s’appliqueront au moins jusqu’au 31 décembre, sans compter les probables prolongations.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen
Décision Jury de première instance: Pas de remarques

De Jury voor Ethische Praktijken inzake reclame (JEP) in eerste aanleg heeft de volgende beslissing genomen in dit dossier.

De Jury heeft kennisgenomen van de advertentie in kwestie en van de klacht die daarop betrekking heeft.

Zij heeft er met name nota van genomen dat deze advertentie volgens de klager misleidend is omdat deze nalaat te vermelden dat er tot 31 december 2020 sowieso geen roamingkosten mogen worden aangerekend.

De Jury heeft er echter tevens ingevolge het antwoord van de adverteerder nota van genomen dat deze aangegeven heeft dat hij, ook wanneer er na deze datum wel roamingkosten zouden mogen worden aangerekend, dit niet zal doen voor mobiel telefoongebruik door een Belgisch nummer in het Verenigd Koninkrijk. Zij heeft tevens vastgesteld dat deze informatie beschikbaar is op de website van de adverteerder.

In deze context is de Jury van oordeel dat de advertentie in kwestie niet van aard is om de gemiddelde consument te misleiden op dit punt.

Bij gebreke aan inbreuken op wettelijke of zelfdisciplinaire bepalingen, heeft de Jury derhalve gemeend geen opmerkingen te moeten formuleren op dit punt.

Gelieve er nota van te nemen dat deze beslissing pas definitief wordt na het verstrijken van de termijn voor het instellen van hoger beroep.

//////////

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance de l’annonce en question et de la plainte qui la concerne.

Il a notamment noté que cette annonce est mensongère selon le plaignant parce qu’elle omet de mentionner que jusqu’au 31 décembre 2020 on ne peut de toute façon pas facturer des frais de roaming.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a cependant également noté que celui-ci a indiqué que, même si après cette date on pourrait facturer des frais de roaming, il ne le fera pas pour l’utilisation d’un téléphone portable par un numéro belge au Royaume-Uni. Il a également constaté que cette information est disponible sur le site web de l’annonceur.

Dans ce contexte, le Jury a estimé que l’annonce en question n’est pas de nature à tromper le consommateur moyen sur ce point.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.