Mediafin 23-11-2021: Beslissing tot wijziging/stopzetting

Adverteerder / Annonceur: MEDIAFIN

Product-Dienst / Produit-Service: L'Echo - Rallye Boursier

Media / Média: Radio

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi :

VO : « Il n’y a qu’une seule raison pour laquelle Greta Thunberg investirait dans le pétrole et Mark Zuckerberg dans la protection de la vie privée : pour gagner le Rallye Boursier, le grand concours investisseur de l’Echo. Jouez sur rallyeboursier.be, investissez 50.000 euros virtuels pour tenter de gagner 10.000 euros bien réels. L’Echo, prenez de l’avance. ».

 

Klacht(en) / Plainte(s)

La plaignante déplore l’utilisation (et en pleine COP26 qui plus est) de l'image très positive de Greta Thunberg, non seulement sans son accord, mais en contradiction avec les valeurs qu'elle défend, et qui ne sont sûrement pas boursières.

 

Beslissing Jury in eerste aanleg: Beslissing tot wijziging/stopzetting

Décision Jury de première instance: Décision de modification/arrêt

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que le spot fait référence à Greta Thunberg et à Mark Zuckerberg.

À cet égard, le Jury se réfère à l'article 14 du Code de la Chambre de Commerce Internationale (Code ICC) qui stipule entre autres que « la communication commerciale ne doit, ni représenter une personne, ni s’y référer sans son autorisation préalable, qu’elle soit prise dans ses activités publiques ou privées ».

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a constaté que celui-ci n’a pas fait part d’une autorisation préalable des personnes concernées pour s’y référer dans le spot radio en question.

Le Jury a dès lors estimé qu’en l’absence d’autorisation préalable, cette publicité constitue une violation de l'article 14 du Code ICC.

Vu ce qui précède et sur la base de la disposition précitée, le Jury a demandé à l’annonceur de modifier la publicité concernée et à défaut, de ne plus la diffuser.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.