Fromage de Herve 23-11-2021: Geen opmerkingen

Adverteerder / Annonceur: FROMAGE DE HERVE

Product-Dienst / Produit-Service: Fromage de Herve

Media / Média: Radio

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi :

Homme 1 : « Hé dis, pa. »

Homme 2 : « Oui ? »

Homme 1 : « J’ai préparé un plateau de fromages pour ce soir. Qu’est-ce que t’en penses ? »

Homme 2 : « Ha, oui. C’est pas mal, oui. Mais bon, le fromage français là, t’es gentil mais tu le remets dans sa boîte. »

Homme 1 : « D’accord. »

Homme 2 : « Les deux hollandais là-bas, euh du balai ! »

Homme 1 : « Ok. »

Homme 2 : « Et les trois suisses, ben, qu’ils aillent voir dans les Alpes si j’y suis. »

Homme 1 : « Ah non mais attends, il ne reste plus que le Herve là. »

Homme 2 : « Ben oui, un fromage de notre terroir ! Et des trésors comme ça, il n’y en a pas qu’un, il y en a plein. Allez, mets ton manteau, je vais te montrer. »

VO : « Le Fromage de Herve, carrément incontournable. Régalez-vous sur terredefromages.be. »

 

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant est d’avis que cette publicité fait la promotion du fromage de Herve par rapport aux fromages, italiens, français et suisses en les dénigrant tous les 3, l'un des deux hommes mis en scène exigeant notamment que le fromage suisse rentre chez lui.
Cela est à ses yeux clairement raciste car on retrouve exprimée dans ce spot publicitaire exactement la même dialectique dispensée dans les discours d'extrême droite.

 

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen

Décision Jury de première instance: Pas de remarques

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a constaté que le spot radio met en scène un fils qui a préparé un plateau de fromages et son père qui en écarte les fromages français, hollandais et suisses pour ne garder que le produit de l’annonceur en mettant en avant qu’il s’agit d’un fromage de notre terroir.

Selon le Jury, la publicité promeut ainsi surtout le caractère local du produit en question par rapport à ceux d’autres pays, sans pour autant dénigrer ces derniers.

Il est d’avis que le spot concerne clairement des fromages et que la réflexion du père soulignée par le plaignant ne s’étend pas aux personnes de même nationalité. Il est également d’avis que le ton du spot est humoristique et que le consommateur moyen n’y verra pas de connotation raciste.

Dans ce contexte, le Jury a estimé que la publicité n’est pas de nature à discriminer une certaine catégorie de personnes et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale de la part de l’annonceur sur ce point.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.