Payconiq – David Antoine 28-06-2023 : Décision de modification/arrêt

Adverteerder / Annonceur: PAYCONIQ – DAVID ANTOINE

Product-Dienst / Produit-Service: Application Payconiq by Bancontact

Media / Média: Internet (Instagram)

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le post Instagram contient une vidéo avec une mise en scène où l’influenceur passe commande dans un snack et réalise qu’il a oublié son portefeuille. Il le cherche partout, va dans sa voiture et revient souriant en montrant son smartphone où l’application de l’annonceur est ouverte. Il montre comment il paie et dit « Merci Payconiq ».
A côté, les mentions « Le #malaise d’oublier son portefeuille.
Ca vous est déjà arrivé ? Voici, LA solution » et « #ByebyePortefeuille @payconiqbybancontact ».

Klacht(en) / Plainte(s)

Le plaignant a communiqué qu’il n’y a pas de mention requise indiquant que ce post Instagram constitue un partenariat publicitaire. Il a ajouté qu’on se sent trompé quand on comprend qu’on regarde une publicité.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Beslissing tot wijziging/stopzetting
Décision Jury de première instance: Décision de modification/arrêt

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a noté que le plaignant s’est référé à un post sur le compte Instagram de l’influenceur concerné en soulignant qu’il n’y a pas de mention requise indiquant qu’il s’agit d’un partenariat publicitaire.

Il a constaté que le post en question contient une vidéo avec une mise en scène où l’influenceur effectue notamment un paiement via l’application de l’annonceur, avec les mentions « Le #malaise d’oublier son portefeuille. Ca vous est déjà arrivé ? Voici, LA solution » et « #ByebyePortefeuille @payconiqbybancontact ».

Suite à la réaction de l’annonceur et de l’influenceur concernés, le Jury a noté qu’il s’agissait d’un oubli et que le post visé a directement été adapté.

Le Jury a examiné ce dossier sur la base de l’article 7 du Code de la Chambre de Commerce Internationale qui stipule que la communication commerciale doit être clairement identifiable en tant que telle, quelle que soit sa forme et quel que soit le support utilisé et que, lorsqu’une publicité est diffusée dans un média comportant des informations ou du contenu rédactionnel, elle doit être présentée de telle sorte que son caractère publicitaire soit évident, et à la lumière des Recommandations en matière d’influenceurs.

Il a considéré que le post concerné ne contenait pas d’éléments suffisants pour que sa nature commerciale soit évidente pour le consommateur moyen.

Le Jury a dès lors estimé que la communication commerciale visée n’était pas clairement identifiable en tant que telle, au moment de la plainte, par rapport aux autres communications présentes sur le compte de l’influenceur.

Compte tenu de ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, il a demandé à l’annonceur et à l’influenceur de modifier la publicité et à défaut, de ne plus la diffuser.

A cet égard, il a noté que la mention « #Annonce » a entretemps été ajoutée.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.

autres décisions