RTBF 27-11-2018: Pas de remarques

Adverteerder / Annonceur: RTBF- Opérations de Solidarité

Product-Dienst / Produit-Service: CAP 48 – Viva for Life

Media / Média: Radio

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Dans le spot, sous forme de comptine, on entend des enfants chanter : « Quatre enfants sont en congé, ils vont pouvoir s’amuser. Les trois premiers partent en vacances, le dernier … n’a pas cette chance. ».

VO : « Chez nous, la pauvreté touche un enfant sur quatre. Avec Viva For Life, donnons du sourire à leur avenir. ».

Klacht(en) / Plainte(s)

La plaignante se demande comment on peut résumer la pauvreté au fait de ne pas partir en vacances. Selon elle, c’est d’une part une insulte aux personnes vraiment précarisées qu'on n'entend pas et c’est d’autre part encourager dans leurs plaintes ceux qui estiment être pauvres parce qu’ils ne savent plus partir en vacances 5 fois par an.

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen​

Décision Jury de première instance: Pas de remarques

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que ce spot a pour but de sensibiliser le grand public à la question de la pauvreté qui touche un enfant sur quatre en Fédération Wallonie-Bruxelles (en matière de loisirs entre autres).

Le Jury est d’avis que ce but recherché par la campagne et le message que l’annonceur veut faire passer ressortent clairement du spot radio.

Il a estimé que le spot en question n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de publicité non commerciale et ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

Le Jury a également estimé que le spot n’est pas de nature à dénigrer une certaine catégorie de personnes et n’est pas de nature à être perçu comme choquant à leur égard par l’auditeur moyen.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.