Loterie Nationale 19-11-2019: Pas de remarques

Adverteerder / Annonceur: NATIONALE LOTERIJ / LOTERIE NATIONALE

Product-Dienst / Produit-Service: Win for Life

Media / Média: TV

 

Beschrijving van de reclame / Description de la publicité

Le spot montre une femme dans un canapé, qui regarde la télévision. Elle commande une pizza sur son smartphone.

On voit ensuite le livreur monter sur son scooter et s’arrêter à la maison juste à côté. Quand il sonne à la porte, la femme lance les clés derrière elle mais elles tombent par terre au lieu de passer par la fenêtre ouverte.

Quand le livreur rentre avec la pizza, ils dansent tous les deux et la femme chante comme si elle avait un micro en main.

Voix-off : « Voilà la femme la plus chill qui chill tranquille dans son canapé. On regarde la télé, on commande une pizza et on se la fait livrer même si on habite … juste à côté ! Ya plus qu’à apprendre à lancer les clés Avec 2.000 euros par mois à vie, faites-vous plaisir. Win For Life, chill for life. ».

 

Klacht(en) / Plainte(s)

Selon le plaignant, cette publicité est discriminatoire et dégradante envers les personnes en surpoids et les femmes. Il trouve scandaleux que l'on fasse passer les gros pour des feignants qui, sous prétexte qu'ils gagnent à la loterie, ne marcheraient plus et se goinfreraient de pizzas.

 

Beslissing Jury in eerste aanleg: Geen opmerkingen

Décision Jury de première instance: Pas de remarques

 

Le Jury d’Ethique Publicitaire (JEP) de première instance a pris la décision suivante dans ce dossier.

Le Jury a constaté que le spot met en scène une femme joviale qui, comme le dit la voix-off, est « la femme la plus chill qui chill tranquille dans son canapé ».

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que ce spot s’inscrit dans le cadre d’une campagne globale autour de l’idée et du personnage « The chillest wife ».

Dans le présent spot, il est clair selon le Jury que c’est parce qu’elle a gagné au Win For Life, et non parce qu’elle serait plus ou moins corpulente, que la femme s’amuse à se faire livrer une pizza alors que la pizzeria se trouve juste à côté de chez elle.

Il est donc d’avis que le spot ne stigmatise pas les personnes en surpoids mais montre au contraire une femme bien dans sa peau qui se permet un extra et ce, pour illustrer le slogan « Avec 2.000 euros par mois à vie, faites-vous plaisir. ».

Le Jury est également d’avis que le caractère humoristique et exagéré de la mise en scène est indéniablement clair pour le consommateur moyen.

Compte tenu de ce qui précède, il a estimé que le spot TV n’est pas de nature à dénigrer une certaine catégorie de personnes.

De manière générale, il a également estimé que la publicité en question n’est pas contraire aux Règles du JEP relatives à la représentation de la personne.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a donc estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Veuillez noter que cette décision ne devient définitive qu’après l’expiration du délai d’appel.