Communiqué ACC - Publicité Bicky

COMMUNIQUE DE PRESSE 10/10/19

ACC appelle les non-membres parmi les agences à prendre leurs responsabilités

Réaction de l’ACC concernant la campagne Bicky

L’ACC, l’association des agences de communication en Belgique, se démarque également de la dernière campagne de Bicky Burger. Non seulement parce qu’elle est complètement déplacée et en contradiction avec les codes d’éthique du secteur, mais aussi parce que de telles campagnes ternissent un secteur qui – sous l’égide du JEP – se concentre depuis des décennies sur une publicité honnête, sincère et socialement responsable.

L’incident de Bicky Burger montre que pour chaque agence de communication il est pertinent de rejoindre l’organisation du secteur qui aide les membres à faire les bons choix au quotidien. Les membres de l’ACC sont automatiquement membres du Conseil de la Publicité et du JEP. Les agences affiliées ne peuvent donc pas uniquement déléguer un ambassadeur du JEP, qui est systématiquement informé des nouveaux codes et des meilleures pratiques. Les agences peuvent également s’adresser au JEP si elles ont des doutes sur le caractère équitable, sincère et socialement responsable de leur campagne publicitaire.

Johan Vandepoel, CEO ACC: « En tant que secteur, nous nous sommes engagés depuis des décennies dans la prévention afin de prévenir les campagnes publicitaires inappropriées. La récente campagne de Bicky Burger ne rend pas justice à notre profession et masque tout le bon travail accompli par l’ACC, l’UBA et les médias dans le cadre du JEP. Le meilleur moyen d’éviter de tels abus consiste à approuver et à respecter les codes du JEP, par l’adhésion à l’ACC. »