WELLVITA - 18/12/2019

Annonceur: 
WELLVITA
Produit/Service: 
Movizin
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 18 décembre 2019
Description de la publicité

La publicité sur le site web de l’annonceur à laquelle se réfère la plaignante contient entre autres une image du produit en question et un cadre rouge avec “Speciale prijs - € 16,95 – 50% korting” avec en dessous la mention barrée “Normale prijs € 33,95”, “Prijs vanaf € 16,95” et un bouton “Product kopen”.
Si on clique dessus, on arrive sur une page avec le choix entre :

- “Movizin Complex – Eenmalige aankoop” pour le prix de 44,95 € et avec entre autres les mentions suivantes : “Jij kunt Movizin Complex bestellen als losse aankoop voor de prijs van € 44,95*. De prijs is hoger dan wanneer je gebruik maakt van onze leveringsservice aanbieding en het is dan ook niet mogelijk om de eerste verpakking aan te schaffen voor de helft van de prijs.”
- “Movizin Complex – Leveringsservice” pour le prix de 16,95 € et ensuite 33,95 € et avec entre autres les mentions suivantes : “Probeer Movizin Complex 60 dagen lang voor de helft van de prijs, slechts € 16,95*. Hierna zorgt onze automatische leveringsservice ervoor, dat je om de twee maanden een nieuwe voorraad van Movizin, toegestuurd krijgt, dat de behoefte voor 2 maanden dekt. Dit voor slechts € 33,95*. Je kunt op elk gewenst moment een pauze inlassen of de leveringsservice stopzetten.”.

Motivation de la plainte

La plaignante a indiqué qu’il est proposé d’acheter le produit pour 16,95 € au lieu de 33,95 € (prix barré). Quand elle allait commander, elle a cependant vu que si elle achetait le produit, elle devrait tout à coup payer 44,95 € à moins qu’elle ne marque son accord pour un engagement répété. Elle trouve cela particulièrement mensonger.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que quand un client veut commander le produit, il a le choix entre deux options. Il offre un achat unique pour 44,95 € ; celui-ci est sans service de livraison et il mentionne qu’un premier paquet ne peut donc pas être acheté à la moitié du prix. L’autre offre est de 16,95 €. Il est ici mentionné que c’est avec un service de livraison automatique et qu’on reçoit tout les deux mois un nouveau stock de Movizin, couvrant les besoins pour deux mois, pour 33,95 €. Immédiatement après ceci, il est écrit qu’on peut à tout moment faire une pause ou arrêter le service de livraison. Chacun peut donc commander avec ou sans service répété.

L’annonceur a également fait valoir qu’une réduction signifie toujours que le prix d’achat ultérieur sera plus élevé. Dans le cas d’une réduction de 50%, le prix pour la livraison suivante sera doublé. En cliquant sur “Product kopen”, on arrive sur la page suivante où se trouvent deux cases entre lesquelles on peut choisir pour commander. Il est d’avis qu’il communique clairement au client comment on peut commander, pour quel prix et sous quelles conditions. Le client décide, après lecture des deux choix, lequel il veut commander, sans qu’il force le client à commander si celui-ci n’est pas d’accord. Quand le client choisit de commander avec un service répété, donc choisit le prix promotionnel, le client décide lui-même pour combien de temps il veut continuer à recevoir les produits.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la plainte et de la publicité sur le site web concernée.

Il a constaté que la plaignante se réfère au prix barré de 33,95 € et à l’offre d’acheter le produit en question pour 16,95 €.

Il a également constaté que quand on clique en-dessous de cette offre sur le bouton « Product kopen », on arrive sur une page avec le choix entre l’option « Movizin Complex – Eenmalige aankoop » pour le prix de 44,95 € et l’option « Movizin Complex – Leveringsservice » pour le prix de 16,95 €.et ensuite de 33,95 €.

Le Jury est d’avis que le consommateur est ainsi suffisamment clairement informé concernant les deux possibilités pour commander le produit et concernant le fait que le prix promotionnel concerne la première livraison dans le cadre d’un service de livraison.

Le Jury a donc estimé que la publicité n’est pas de nature à tromper le consommateur moyen sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.