TEST-ACHATS - 06/05/2015

Annonceur: 
TEST-ACHATS
Produit/Service: 
Test-Achats
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 6 mai 2015
Description de la publicité

Sur le site se trouvent des bannières qui mentionnent « 2 € pour 2 mois – Découvrez notre offre » et « Affiliez-vous pour 2 euros / 2 mois + tablette gratuite ».

Motivation de la plainte

Le plaignant se réfère à la publicité de Test-Achats pour des abonnements à l’essai où on reçoit pour 1 ou 2 euro quelques-uns de leurs magazines et un cadeau attrayant.

Le plaignant souligne que plusieurs consommateurs reçoivent bien quelques magazines mais jamais le cadeau ou même aucun des deux, ou qu’un montant est débité de leur compte quand ils ont annulé leur abonnement à l’essai. Le plaignant renvoie au forum de Test-Achats où, selon lui, on peut trouver un certain nombre de plaintes qui sont restées sans réponse.

Selon le plaignant, il ne convient pas qu’une organisation qui tire les oreilles des autres utilise elle-même ce genre d’offres mensongères.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que l’affirmation du plaignant selon laquelle les plaintes postées sur le forum de Test-Achats ne seraient pas traitées est totalement inexacte. L’annonceur s’emploie à traiter toutes les plaintes liées à ses services via une permanence téléphonique et un formulaire. En ce qui concerne le forum, l’annonceur préfère répondre de manière personnelle au consommateur afin de résoudre ses questions ou plaintes, plutôt que de répondre dans le forum même.

L’autre point est l’affirmation du plaignant selon laquelle des consommateurs ne recevraient pas le cadeau dû ou leurs magazines, ce qui est également incorrect selon l’annonceur. Tout abonné en ordre d’inscription et de paiement reçoit les magazines et cadeaux prévus dans l’offre. Ce qui pourrait éventuellement expliquer les remarques sur le forum est l’impatience de certains consommateurs enthousiastes à l’idée de recevoir leur cadeau. La logistique est organisée de manière à gérer l’envoi des nombreux cadeaux dans les délais indiqués dans les conditions générales, à savoir, endéans les 6 semaines suivants la notification du paiement des 2€ par la banque.

Le dernier point soulevé par le plaignant est l’affirmation selon laquelle Test-Achats prélèverait le montant de l’abonnement alors que l’abonnement est annulé. Il faut savoir que l’abonnement au magazine est un abonnement résiliable chaque mois. L’annonceur renvoie au fait que les conditions générales sont cohérentes à ce niveau: « Vous pouvez mettre fin à votre affiliation au plus tard huit jours ouvrables avant la fin de la période d’essai ou de chaque échéance mensuelle de votre affiliation. Attention: tout mois entamé est considéré comme un mois entier.»

L’annonceur est disposé à investiguer un cas particulier si nécessaire.

Décision du Jury

Tout d’abord, le Jury a souligné que sa compétence se limite au contenu de la publicité.

Le Jury a constaté que sur le site de l’annonceur se trouvent des bannières qui mentionnent « 2 € pour 2 mois – Découvrez notre offre » et « Affiliez-vous pour 2 euros / 2 mois + tablette gratuite ».

Le Jury a également constaté que le plaignant se réfère non pas à une expérience personnelle mais à des réactions trouvées sur le forum de l’annonceur.

Le Jury a noté que, dans sa réponse, l'annonceur a communiqué les éléments d’information suivants:

- Tout abonné en ordre d’inscription et de paiement reçoit les magazines et cadeaux prévus dans l’offre.
- Les cadeaux sont envoyés dans les délais indiqués dans les conditions générales, à savoir endéans les 6 semaines suivants la notification du paiement des 2€ par la banque.
- En ce qui concerne le montant de l’abonnement qui, d’après le plaignant, serait prélevé même une fois l’abonnement à l’essai annulé, l’annonceur a renvoyé aux conditions générales qui stipulent entre autres ce qui suit: «Vous pouvez mettre fin à votre affiliation au plus tard huit jours ouvrables avant la fin de la période d’essai ou de chaque échéance mensuelle de votre affiliation. Attention: tout mois entamé est considéré comme un mois entier.»

Vu ce qui précède, le Jury est d’avis que le contenu de la publicité en soi est correct et il a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Il est également d’avis que la plainte concerne davantage l’exécution d’engagements contractuels, ce qui ne ressort pas de sa compétence.

A cet égard, le Jury a enfin noté que l'annonceur est disposé à investiguer un cas particulier si nécessaire.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.