TEMPO-TEAM - 26/09/2018

Annonceur: 
TEMPO-TEAM
Produit/Service: 
Titres-services
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 26 septembre 2018
Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi :
Homme : « Chez Tempo-Team Titres-Services nous recherchons des supers aide-ménagères. »
Femme : « Bonjour, je suis la femme de ménage. Je viens juste deux minutes passer l’aspirateur, continuez seulement. »
Homme : « Donc, des supers aide-ménagères qui sont consciencieuses et qui s’investissent à 100%. »
Femme : « Désolée mais ces vitres sont vraiment sales. »
Homme : « Eh oui, Tempo-Team recherche donc … »
Femme : « Voilà, comme ça au moins les gens vous verront bien. »
Homme : « Mais en radio, y a rien à voir. »
Femme : « Ah bon. »
Homme : « Ok bon, êtes-vous une star du nettoyage ou cherchez-vous quelqu’un capable de faire régner l’ordre et la propreté ? Alors surfez sur tempoteam.be ou appelez le 0800/30.130. »

Motivation de la plainte

La plaignante a communiqué que la publicité dévalorise le/la futur(e) employé(e) car on fait passer la technicienne de surface pour une idiote.

Position de l'annonceur

L’annonceur a tout d’abord précisé qu’il n’est nullement dans son intention de mettre la profession d’aide-ménagère sous un jour négatif, au contraire même, il a beaucoup de considération pour ses aide-ménagères qui font partie de son personnel.
Il a ensuite communiqué qu’il essaye toujours d’avoir une approche humoristique dans ses spots publicitaires à l’aide d’une blague subtile, d’un jeu de mots ou d’autres éléments établis dans le script. La situation d'humour dans le cas concret de ce spot réside dans le fait que l'aide-ménagère veut si bien accomplir son travail qu'elle peaufine même les vitres du studio, même si les auditeurs ne peuvent pas le voir.
Tout au long du spot radio, il utilise des mots tels que « supers aide-ménagères, star du nettoyage, … » pour souligner le fait qu’il a beaucoup de respect pour le métier d’aide-ménagère en général ainsi que pour ses futures aide-ménagères.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot radio met en scène une aide-ménagère motivée et qui s’investit à fond dans son travail, et un homme qui est interrompu pendant l’enregistrement du spot radio publicitaire en question.

Selon le Jury, la situation évoquée est plutôt cocasse et la publicité évoque par ailleurs en termes élogieux les aide-ménagères de l’annonceur.

En ce qui concerne le gag utilisé dans le spot radio, le Jury est d’avis que celui-ci est décalé et que l’aide-ménagère en question n’est pas présentée de manière négative. Il est donc d’avis que le consommateur moyen n’interprétera pas cette publicité comme portant atteinte à la dignité humaine des aide-ménagères.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité n’est pas de nature à dénigrer ou à engendrer le ridicule d’une certaine catégorie professionnelle ou d’un groupe de personnes.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.