TELENET - 28/08/2019

Annonceur: 
TELENET
Produit/Service: 
Telenet Play 
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 28 août 2019
Description de la publicité

La publicité sur la page produit sur le site web contient en haut une photo des protagonistes de la série télé ‘Big Little Lies’, dont Meryl Streep. A côté, entre autres le texte “Zoveel series om te bingen deze zomer” et “€11,95/maand”. 

Motivation de la plainte

Après consultation du site web, le plaignant a commandé un abonnement à Play au prix de 11,95 euros par mois mais quand il s’est connecté plus tard et a voulu regarder la série ‘Big Little Lies’ saison 2, il devait prendre un autre abonnement plus cher. Pourtant, l'annonceur fait selon lui la promotion de son produit Play avec une photo qui fait clairement référence à la deuxième partie de la série (étant donné le casting de Meryl Streep).   
Il a également mentionné que la série ne peut pas être visionnée dans son intégralité mais que les épisodes sont disponibles avec un intervalle d'une semaine. Dans le titre de la publicité, “om te bingen” renvoie cependant selon lui à la disponibilité totale de la série, sinon on ne peut pas ‘bingen’. 
Le plaignant trouve que la technique de marketing et de vente utilisée ici est trompeuse. 

Position de l'annonceur

L'annonceur a tout d'abord communiqué que selon lui, il ne s'agit en aucun cas d'une publicité trompeuse puisque "Big Little Lies" saison 1 et 2 (qui est actuellement en cours, donc pas encore entièrement disponible) fait bien partie de l'offre Play.   

Il a ensuite communiqué, sur la base des informations données par le plaignant, que la faute que ce dernier a commise est de chercher la série concernée via la fonction de recherche dans l'interface utilisateur générale et non via la section ‘Play’ spécifique dans l'interface utilisateur. Par conséquent, le plaignant s'est retrouvé avec les épisodes de cette série dans les chaînes linéaires ‘Play More’. Ces chaînes ne sont pas disponibles dans Play.   

L'annonceur a également indiqué que les épisodes des nouvelles séries de HBO sont disponibles pour les clients de Play dès qu'ils sont disponibles en Amérique. Il n'est évidemment pas possible pour lui de proposer ces épisodes plus tôt que dans le reste du monde. Dans le marketing, il est également toujours clairement indiqué que les épisodes sont disponibles en même temps qu’aux États-Unis. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la publicité sur le site web de l’annonceur pour l’abonnement Play, qui contient en haut une photo des protagonistes de la série télé ‘Big Little Lies’, dont Meryl Streep, avec entre autres le texte “Zoveel series om te bingen deze zomer”. 

Le Jury a constaté que la plainte, pour autant que celle-ci concerne le contenu publicitaire, porte sur le fait que cette série - nonobstant l’utilisation du mot ‘bingen’- ne peut être visionnée dans son intégralité avec l'abonnement promu. En outre, le plaignant a mentionné que pour regarder la série, il devrait prendre un autre abonnement plus cher. 

Sur ce dernier point, suite aux informations complémentaires fournies tant par le plaignant que par l'annonceur, il a d'abord constaté qu'il y avait un problème technique dans la mesure où le plaignant cherchait la série en question via la fonction de recherche de l'interface utilisateur générale et non via la section Play spécifique de l'interface utilisateur et que cela a entre-temps été clarifié à l'égard du plaignant.   

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a ensuite noté qu’un client Play peut bien regarder en binge-watching les épisodes déjà disponibles de la série concernée via l’interface utilisateur Play mais que les épisodes des nouvelles séries de HBO ne sont disponibles que lorsqu’ils sont disponibles aux États-Unis. 

Il a également constaté que cela est également mentionné comme suit sur le site web sous l’image susmentionnée : “De nieuwe series van HBO gelijktijdig met de VS, exclusief in Vlaanderen.”.  

Le Jury est d’avis que l’utilisation du mot ‘bingen’ dans ce contexte ne donne pas l’impression que tous les épisodes de la série concernée sont nécessairement déjà disponibles pour l’abonné, y compris ceux qui ne sont pas encore disponibles dans le pays d'origine de la série. 

Il a donc estimé que la publicité en question n’est pas de nature à tromper le consommateur moyen sur ce point. 

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point.  

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.