TELENET - 04/09/2008

Annonceur: 
TELENET
Produit/Service: 
Wifi
Média: 
Affichage
Critères d'examen: 
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 4 septembre 2008
Description de la publicité

Une affiche mentionne le texte suivant : « You’re in a Wireless Internet Zone » et « Take Off to Your Favourite Website » sur fond jaune.

En dessous, un symbole et la mention ‘telenet hotspot’.

Motivation de la plainte

La publicité ne précise pas que ce service est payant, contrairement à d’autres aéroports internationaux où ce service est gratuit. L’information communiquée est incomplète et trompeuse : un tarif minimum devrait au moins être mentionné.

Position de l'annonceur

L’annonceur a tout d’abord fait savoir que, suite à un tour de table fin 2007, il s’avère que les services Wifi sont toujours payants dans les aéroports européens, à l’exception de Moscou et Vienne.

Il précise ensuite qu’une série de services peuvent effectivement être utilisés gratuitement via les Telemnet Hotspots à l’aéroport de Zaventem (updates des arrivées et départs des avions, information concernant les magasins de l’aéroport, etc …). Si un client veut utiliser d’autres services qui sont payants, il est clairement informé à l’avance via le site des tarifs applicables. Le paiement s’effectue via un bon d’échange prépayé ou via carte de crédit.

Suite au courrier de l’annonceur, le Jury a pris note du fait que les affiches indiquent seulement qu’on se trouve dans une zone « internet wireless » sans mentionner que l’accès à internet serait gratuit.

Décision du Jury

Le Jury a noté que, mis à part 2 exceptions, les services Wifi sont toujours payants dans les aéroports européens.

Le Jury a également constaté que les clients sont clairement informés à l’avance via le site des tarifs applicables et que le paiement s’effectue via un bon d’échange prépayé ou via carte de crédit.

Sur base de ce qui précède, le Jury est d’avis que cette publicité n’est pas de nature à induire le consommateur en erreur.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.