STARCASINO - 12/12/2017

Annonceur: 
STARCASINO
Produit/Service: 
Jeux de hasard en ligne
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 12 décembre 2017
Description de la publicité

La publicité contient un dessin d’un cadeau et de saint Nicolas avec en haut à gauche le logo de l’annonceur et en bas, le mot « aujourd’hui » en grands caractères.

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, il s’agit d’une incitation aux jeux, sans le moindre avertissement ou logo de prévention, pouvant s’adresser aux enfants vu la reprise du logo de saint Nicolas.

Position de l'annonceur

L'annonceur a tout d'abord fait remarquer que la publicité visée n'était diffusée que sur des sites d'information pouvant être consultés via une application mobile. Les canaux médiatiques utilisés pour la publicité ne visent donc en aucun cas les enfants. On ne peut pas non plus prétendre qu'il est fréquent que les enfants visitent des sites d'information via une application mobile. Ce n'est certainement pas le cas pour les enfants du groupe d'âge qui croient encore à saint Nicolas (7 à 8 ans).

Il a ensuite communiqué que les enfants n'auront donc pas été confrontés à la publicité. L'allégation du plaignant selon laquelle la publicité serait de nature à inciter les enfants à participer à des jeux de hasard n’est donc pas fondée.

Pour être complet, l'annonceur a déclaré qu'il ne s'agissait pas de publicité ciblant les enfants: dans le monde de la publicité, l'utilisation de la figure de saint Nicolas ne se limite pas aux communications destinées aux enfants, mais est aussi largement utilisée pour promouvoir les produits les plus divers auprès d’un très large public dont font partie des adultes de tous âges.

Pour autant que nécessaire, l'annonceur a également souligné qu'il est impossible pour les enfants de participer aux jeux de hasard qu'il organise sur son site internet.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la bannière en question et de la plainte qui y a trait.

Le Jury a tout d’abord rappelé qu’il est autorisé de faire de la publicité pour un site web de jeux de hasard autorisé et qu’un message d’avertissement ou de prévention n’est pas imposé.

Il a ensuite constaté que la publicité en question contient un dessin d’un cadeau et de saint Nicolas.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a pris bonne note du fait que la publicité a été diffusée sur des sites d’actualité, via des médias qui ne s’adressent pas du tout aux enfants et qui n’ont pas les enfants comme public cible.

Le Jury a aussi précisé que le thème de saint Nicolas est un thème général, largement utilisé par les annonceurs pendant la période concernée.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que la publicité en question ne cible pas les enfants et ne les incite pas à jouer à des jeux de hasard.

Il a dès lors estimé que la publicité ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.