SMULDERS TEXTIEL - 26/01/2021

Annonceur: 
SMULDERS TEXTIEL
Produit/Service: 
Linge de lit
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Textiles et habillement
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 26 janvier 2021
Description de la publicité

Le spot montre du linge de lit en promotion et une tablette sur laquelle on voit le webshop de l’annonceur.
Voix-off : “Nu bij Smulders Textiel, de grote wintersolden. Tot wel 50% korting op je nieuwe dekbedovertrek. Kies het eenvoudig uit bij de beddengoedspecialist van Vlaanderen. Smulderstextiel.be.”

Motivation de la plainte

Le plaignant a déclaré que cette publicité pour du linge de lit fait référence au nom de la société Smulderstextiel.be, avec explicitement dans le texte qu'il s'agit d'une société flamande - selon lui, pour répondre bien entendu à la demande d'achat local. Cependant, il a lu sur le site web qu'il s'agit d'une entreprise néerlandaise (avec des numéros de téléphone et un numéro de TVA belges mais avec une adresse de contact aux Pays-Bas) qui dit à tort qu'il s'agit d'une entreprise flamande et il trouve, à y regarder de plus près, que le texte dans la publicité n'est pas coorect.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il dit être le spécialiste du linge de lit en Flandre, avec Smulderstextiel.be, son webshop flamand, comme expéditeur. Cependant, il n'a jamais dit nulle part qu'il était une entreprise flamande.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot TV en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que ce spot pour la promotion de l'offre de soldes de l'annonceur mentionne entre autres : « Kies het eenvoudig uit bij de beddengoedspecialist van Vlaanderen. Smulderstextiel.be ».

Il est d'avis que la publicité se limite ainsi à mettre en évidence l'étendue de l'offre de l'annonceur dans ses magasins belges/flamands, sans toutefois prétendre également qu'il s'agirait d'une entreprise belge/flamande ou que ses produits seraient fabriqués localement.

Le Jury a dès lors estimé que le spot en question n'est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.