SIXT - 27/03/2018

Annonceur: 
SIXT
Produit/Service: 
Location de voitures
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 27 mars 2018
Description de la publicité

Le spot TV montre une famille (père, mère et trois enfants) dont tous les membres ont les cheveux roux, alors qu'ils se dépêchent et courent dans une gare à la recherche du bon quai.
Quand ils sont arrivés dans le bon train, il s'avère qu'un garçon aux cheveux noirs a été emmené par erreur à la place de la plus jeune fille aux cheveux roux. Les parents se regardent horrifiés et se relèvent, paniqués.
On voit ensuite la famille devant une succursale de l'annonceur alors qu'une grande voiture familiale approche.

Motivation de la plainte

La plaignante a communiqué que les routes flamandes sont encombrées parce que les Flamands optent encore trop pour un déplacement motorisé individuel et que cela cause des dommages économiques, des problèmes de santé et une perte de qualité de vie. Selon elle, une publicité qui fait l'éloge de l'utilisation d'une voiture et présente les transports publics comme démodés et inconfortables est, de ce point de vue, irresponsable.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné la publicité en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique « Plus d’info – Règlement du Jury ») qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot TV en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que le spot montre entre autres les membres d’une famille (père, mère et trois enfants) alors qu'ils se dépêchent et courent dans une gare à la recherche du bon quai, pour constater enfin dans le wagon que leur fille n’est pas dans le train, mais bien un autre enfant.

Le Jury est d’avis qu’il ressort clairement du contenu du spot que celui-ci ne veut que montrer d’une manière humoristique une famille moyenne dans une situation trépidante, sans pour autant montrer le moyen de transport qu’ils avaient d’abord choisi, le train, d’une manière négative.

Il est notamment d’avis qu’aucune caractéristique négative n’est associée ou attribuée au train en tant que moyen de transport dans ce spot.

Le Jury a donc estimé que le spot n'est pas de nature à être compris par le consommateur moyen dans le sens que lui donne la plaignante.

Compte tenu de ce qui précède, il a notamment estimé que la publicité n'est pas de nature à dénigrer ou à discréditer une catégorie particulière de moyens de transport et qu'elle ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur sur ce point.

Le Jury a donc estimé de ne pas devoir formuler des remarques sur ce point et a déclaré la plainte non fondée.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.