SIX FLAGS - 15/10/2001

Annonceur: 
SIX FLAGS
Produit/Service: 
Offre promotionnelle
Média: 
Autre média
Critères d'examen: 
Véracité
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Sport et loisirs
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Lundi, 15 octobre 2001
Description de la publicité

Dans un folder promotionnel destiné aux détenteurs d'une carte de crédit, un bon de réduction mentionne au recto :
« -20 % (adulte et enfant de plus de 1m40 )*
- 50 % (enfant de mois de 1m40)**
sur le prix individuel adulte à Six Flags Belgium ou Bellewaerde Park ». En bas, il est mentionné en caractères plus petits :
* Offre valable jusqu'au 30/06/01 en échange de ce bon et pour tout paiement effectué avec votre carte VISA. Max. 5 personnes par bon. Non cumulable avec d'autres offres.
** Cette réduction de – 50 % sur le prix individuel adulte est valable durant toute la saison pour les enfants de moins de 1m40" »

Motivation de la plainte

La publicité est trompeuse car la société en question a refusé d'appliquer la réduction pour enfants, prétendant que les 50 % s'appliquaient sur le tarif adultes.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que le recto du coupon mentionne seulement la réduction de 20% et qu'au verso se trouve tous les détails nécessaires. Il a souligné qu'il y est clairement mentionné que la réduction de 20% est accordée en échange du coupon, tandis que la réduction pour enfants de moins de 1m40 est permanente.

Décision du Jury

Après examen, le Jury a estimé que l'annonce de réduction de prix ne présente pas la clarté qui écarterait tout risque de confusion pour les consommateurs. Il a constaté que le prix enfant étant de 575 fb, une réduction de 50% par rapport au prix adulte ne signifie aucune réduction et est donc contraire à l'art.43 LPC et l'art. 5 du code CCI. Il a recommandé à l'annonceur pour l'avenir de modifier le folder promotionnel en question en le rendant conforme aux dispositions légales et auto-disciplinaires applicables.

Suite

L'annonceur a confirmé qu'il tiendra compte de la recommandation lors de la rédaction de ses prochaines promotions.