SCARLET - 30/08/2005

Annonceur: 
SCARLET
Produit/Service: 
Télécommunication
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 30 août 2005
Description de la publicité

Un spot TV montre une large avenue sur laquelle une foule de manifestants nus exprime son mécontentement en brandissant les poings. Voix masculine: « Nous les Belges, on se fait tous complètement plumer. On paie beaucoup trop pour internet et souvent aussi pour la téléphonie. Beaucoup plus qu'en France, aux Pays-Bas ou en Allemagne. Et ça suffit, car Scarlet lance maintenant Scarlet One. L'internet super rapide et les appels gratuits en Belgique. Tout en payant seulement 49,95 €. par mois. Ne vous laissez donc pas plumer plus longtemps. Appelez gratuitement le 0800/28001 ou surfez sur www.scarlet.be »

Motivation de la plainte

Cette publicité est choquante et honteuse.

Position de l'annonceur

Scarlet a affirmé vouloir devenir le numéro 2 sur le marché de la télécommunication au Benelux. Dans cette perspective, Scarlet a développé un nouveau produit, Scarlet One, tendant à être une alternative moins chère par rapport à la concurrence et à constituer techniquement une Connexion Internet ultra rapide permettant de téléphoner gratuitement d'une ligne fixe à une autre. Scarlet a également affirmé être le moins cher et constate que la plupart des Belges paie toujours trop cher pour les services de télécommunication. Une campagne vigoureuse était donc nécessaire pour transmettre ce message au public.

Scarlet explique qu'elle a d'abord démarré le 11 juillet avec une version dans laquelle les corps nus étaient complètement visibles, mais que trois jours plus tard (vu les réactions), il a été décidé de diffuser une version adaptée dans laquelle les parties intimes étaient cachées.

L'annonceur a expliqué que le slogan « Ne vous laissez pas plumer » traduit le fait que le consommateur en a assez d'un marché qui ne s'est jamais réellement ouvert, ainsi que des tarifs Telecom élévés qui en découlent. Des gens nus ont été montrés afin de présenter une image suffisamment forte pour que les gens réfléchissent et qu'ils puissent être conscientisés sur le fait qu'ils paient trop depuis des années. Scarlet a précisé qu'il n'a pas voulu choquer. Selon lui, ces images ne sont pas connotées sexuellement. Les figurants reflètent la société (jeune, vieux, beau et moins beau) pour que personne ne se sente offensé et en plus il s'agit d'images qui défilent rapidement. Selon l'annonceur, il ne peut donc pas être question d'atteinte à la dignité humaine. De plus, dans le contexte social actuel, nous sommes quotidiennement confrontés à la nudité et donc celle-ci n'est plus inhabituelle. Scarlet pense que les plaintes trouvent leur origine dans la version antérieure et non dans celle qui a été adaptée, et estime donc qu'elles sont sans objet.

Décision du Jury

Le jury a constaté que le spot a voulu accentuer le slogan : « Ne vous laissez pas plumer », en montrant des gens nus. Compte tenu du fait que les parties intimes ont été cachées, le Jury est d'avis que dans le contexte de la société actuelle, ces images ne comprennent aucun élément provocant ou indécent. A défaut d'infractions aux dispositions légales ou auto-disciplinaires, il a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.