S.C. JOHNSON WAX - 06/07/1999

Annonceur: 
S.C. JOHNSON WAX
Produit/Service: 
Shout
Média: 
Autre média
Critères d'examen: 
Environnement
Initiative: 
Association de consommateurs
Catégorie: 
Entretien et bricolage
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 6 juillet 1999
Description de la publicité

L'étiquetage d'un spray pour un produit pré-détachant comporte une sorte de label représentant un paysage avec la mention « People working for a better word » à proximité des mots « New aerosol – Propelled by air ». Ce même label est reproduit dans le cadre entourant un texte précisant que « Ce nouveau type d'aérosol utilise la force naturelle de l'air comme seul propulseur. L'air est introduit dans l'aérosol comme il le serait dans un pneu grâce à une pompe à vélo ». Ce système de propulsion est présenté comme aussi efficace et simple d'emploi que les aérosols traditionnels, « tout en respectant l'environnement ». « L'aérosol contient 20 % d'acier recyclé ». Par ailleurs l'étiquetage reproduit le pictogramme « NO CFC ».

Motivation de la plainte

L'étiquetage est considéré comme non conforme à plusieurs dispositions du code de la publicité écologique. Alors qu'il existe d'autres pré-détachants moins polluants et moins dangereux, l'étiquetage contient une communication environnementale qui tend à faire croire que le produit possède des caractéristiques écologiques particulières. L'explication concernant « la pompe à vélo » est dangereuse et le consommateur pourrait être tenté de regonfler l'aérosol avec tous les risques que cela comporte puisque le produit est étiqueté « irritant » et « extrêmement inflammable ».

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que les mentions relatives à cette nouvelle technologie sont utilisées depuis 1995 dans toute l'Union Européenne sans provoquer de remarques. Il a mis en évidence qu'elle représente une innovation favorable à l'environnement par réduction des composés organiques volatiles, le remplacement de butane/propane (énergie épuisable) et une économie d'eau dans le processus de fabrication.

Décision du Jury

Le Jury a estimé n'avoir pas de remarque à formuler dans le mesure où :
- la référence au respect de l'environnement est mentionnée dans la phrase même qui donne l'explication quant à la technologie de fabrication. L'art. 6 du code de la publicité écologique étant ainsi respecté, cette mention ne peut plus être considérée comme un slogan absolu non justifié (art. 7 du code);
- le label “People working for a better world” est placé à proximité immédiate du texte explicatif relatif à la technologie de fabrication et dans le même cadre, écartant ainsi le risque d'erreur ou de confusion quant à sa signification. Il n'évoque pas faussement une approbation officielle (art. 13) ;
- la reproduction par ailleurs du pictogramme « NO CFC », même si elle est superflue en raison de l'interdiction légale de cette substance, n'attribue pas ipso facto au produit une propriété écologique inexistante ou fausse ;
- les art. 1 (pas de sollicitation abusive des préoccupations pour l'environnement) et 3 (tromperie quant aux caractéristiques au sujet des effets sur l'environnement) du code ne lui paraissent dès lors pas être enfreints ;
- le danger de l'explication de la pompe à vélo avancé par le plaignant ne paraît pas réaliste.