SANOMA MAGAZINES - 22/12/2005

Annonceur: 
SANOMA MAGAZINES
Produit/Service: 
Télémoustique
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Référence aux personnes
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Culture et éditions
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 22 décembre 2005
Description de la publicité

Un spot TV montre Monsieur Elio Di Rupo qui visite un village où il parle avec les habitants.
Monsieur Elio Di Rupo : « C'est fondamental quand on est responsable politique d'avoir des contacts avec nos concitoyens. Je trouve merveilleux qu'on puisse établir après quelques secondes un contact direct. »
Homme du village : « Si vous voulez mon avis, un excellent remake de rencontre du troisième type. Avec un acteur remarquable dans le rôle de l'extraterrestre. Trois étoiles. »
Voix masculine : « Télémoustique, et vous, c'est quoi votre avis ? »
Cette dernière phrase apparaît sur l'écran avec mention du logo de Télémoustique et le site Web www.telemoustique.be.

Motivation de la plainte

Cette publicité est inappropriée. En utilisant Monsieur Elio Di Rupo pour un journal (indépendant), on ne fait pas seulement la promotion du journal en question mais également de la figure politique qui se transforme alors en figure médiatique. Ainsi, on est loin d'une réserve entre espace politique et liberté de presse.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que le spot a incontestablement un caractère ludique et non pas politique. Il a estimé que ceci est clair pour le téléspectateur moyen. Il n'a voulu exprimer ni une préférence, ni une opinion politique et il ne croit pas que le spot contienne de thèse politique quelconque.
Enfin, il a confirmé qu'il a obtenu l'autorisation par l'entremise de l'attachée de communication du PS avant le tournage/montage du spot et ce sur base du script.

Décision du Jury

Le Jury a d'emblée noté que l'annonceur avait obtenu l'autorisation préalable pour l'utilisation de l'image de Monsieur Elio Di Rupo dans le cadre du spot en question. Par ailleurs, le Jury est d'avis qu'il est clair que l'objectif de cette publicité est de promouvoir un magazine et non une opinion politique, et ce compte tenu notamment du contexte manifestement humoristique dans ce spot (un passant confondant un politicien connu avec un acteur dans le rôle d'un extraterrestre).
A défaut d'infractions aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.