RYANAIR - 29/05/2019

Annonceur: 
RYANAIR
Produit/Service: 
Ryanair
Média: 
Affichage
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Tourisme, transport
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 29 mai 2019
Description de la publicité

L’affiche contient à gauche les mentions suivantes : « 15 destinations from Brussels - from only 16,99€ - Ryanair Low fares. Made simple. » et à droite l’image de trois hôtesses de l’air avec en dessous en petits caractères « Subject to availibility. ».

Motivation de la plainte

La plaignante se réfère à l’affiche où on voit 3 hôtesses de l'air avec une attitude aguichante (style escort/call girls) et une phrase ambiguë « according to availability on flights » qui peut être interprétée soit comme la disponibilité de places sur le vol soit comme la disponibilité des hôtesses.
Elle trouve cette publicité très sexiste, de mauvais goût et contenant des éléments d'incitation à la prostitution.

Position de l'annonceur

/

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de l’affiche en question et de la plainte qui la concerne.

Tout d’abord, selon lui, l’affiche fait la promotion de vols en Europe à partir d’un certain prix et la mention « Subject to availibility. » se réfère clairement uniquement aux vols en question, même si elle figure en dessous du visuel représentant les hôtesses de l’air.

Il est donc d’avis que le consommateur moyen n’interprétera pas la publicité concernée dans le sens que lui donne la plaignante.

Ensuite, en ce qui concerne le visuel même, le Jury est d’avis qu’il n’est pas de nature à instrumentaliser la femme ni à présenter le métier d’hôtesse de l’air de manière négative ou dénigrante.

Il est également d’avis que la manière dont les hôtesses de l’air sont représentées n’est pas déplacée et ne contient pas d’élément indécent et que la publicité ne porte donc pas atteinte à la dignité de la femme.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité respecte les Règles du JEP relatives à la représentation de la personne sur ces points.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.