RTL - 23/11/2016

Annonceur: 
RTL
Produit/Service: 
Radio Contact
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Culture et éditions
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mercredi, 23 novembre 2016
Description de la publicité

Sur fond musical, le spot montre une voiture qui roule sur une route de campagne et des jeunes qui passent par les fenêtres et dansent. On voit également les pieds de la personne assise à la place du conducteur passer par la fenêtre. On voit ensuite que la voiture est en fait remorquée par un pick-up avec le logo de Radio Contact. Les trois personnes à l’avant dansent et regardent par la fenêtre les personnes qui sont dans la voiture qu’ils remorquent. Elles ne portent pas toujours leur ceinture de sécurité. A un moment, on voit le pick-up rouler à gauche de la route. Le spot montre ensuite un chien avec des lunettes de soleil qui passe la tête par le toit ouvrant de la voiture remorquée.

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que cette publicité montre des personnes qui voyagent en voiture remorquée, en sortant par les fenêtres et en s’accrochant au toit de la voiture. Il s’est alarmé en voyant des jeunes inconscients imiter cette publicité. Le moindre choc et ils tombent par terre et se font écraser, sans parler du risque de se faire accrocher par un autre véhicule ou un obstacle. Cette position est d’ailleurs interdite par l'article 44.3 du Code de la route. De plus, lorsqu’un véhicule est remorqué par une dépanneuse, on ne laisse jamais de personnes à bord.
Il trouve cette publicité inconsciente. 

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le tournage du spot d’autopromotion s’est déroulé en circuit fermé.
Selon lui, il est manifeste que le véhicule ne participe pas à la circulation.
De plus, l’idée générale du spot est de montrer qu’avec Radio Contact, c’est le « Feel Good » en toutes circonstances, même en situation de panne de voiture. Il s’agit d’une exagération évidente qui relève des codes du marketing et qui sert la base line de Radio Contact : « Feel Good ».
En aucun cas, l’annonceur n’a voulu encourager un comportement dangereux.
Enfin, sans reconnaissance préjudiciable et sous toute réserve quelconque, l’annonceur a proposé d’ajouter sur le spot, en vue d’une diffusion ultérieure, la mention « le tournage a été réalisé sur circuit fermé ».

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot TV qui montre une voiture avec des jeunes qui passent par les fenêtres et dansent, remorquée par un pick-up.

Outre le fait que des passagers sont présents dans la voiture remorquée, le Jury a également constaté que le conducteur et les passagers du pick-up ne portent pas toujours leur ceinture de sécurité et que les passagers se penchent par la fenêtre. Enfin, à un moment, le pick-up roule à gauche de la route.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que le spot tend à illustrer la baseline « Feel Good » de la chaîne radio concernée.

Il a également noté que le spot avait été tourné en circuit fermé et que différentes mesures de sécurité avaient été prises lors du tournage. Le Jury est néanmoins d’avis que ceci ne ressort pas de la publicité et que cet élément n’est donc pas relevant pour examiner la publicité en tant que telle.

Le Jury est en effet d’avis que ce spot-ci évoque une scène trop réaliste et que, dans ce contexte, les différents comportements incriminés ne sont pas de nature à être perçus par le consommateur moyen comme une exagération évidente.

Le Jury a dès lors estimé que les différentes scènes et éléments mentionnés ci-dessus constituent des représentations de pratiques potentiellement dangereuses et de situations où la sécurité n’est pas respectée et qu’ils sont contraires à l’article 17 du code de la Chambre de Commerce Internationale.

Le Jury a également estimé que cette publicité témoigne ainsi d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale au sens des articles 1 alinéa 2 et 4 alinéa 3 du code de la Chambre de Commerce Internationale.

Enfin, le Jury a noté que l’annonceur a proposé d’ajouter la mention « le tournage a été réalisé sur circuit fermé ». Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que cette modification envisagée ne constituerait pas une réponse adéquate aux infractions constatées.

Eu égard à ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respecte la décision du Jury en tous points.