RTBF - Opérations de Solidarité - 27/11/2018

Annonceur: 
RTBF - Opérations de Solidarité
Produit/Service: 
CAP 48 - Viva For Life
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 27 novembre 2018
Description de la publicité

Dans le spot, sous forme de comptine, on entend des enfants chanter : « Quatre enfants sont en congé, ils vont pouvoir s’amuser. Les trois premiers partent en vacances, le dernier … n’a pas cette chance. ».
VO : « Chez nous, la pauvreté touche un enfant sur quatre. Avec Viva For Life, donnons du sourire à leur avenir. ».

Motivation de la plainte

La plaignante se demande comment on peut résumer la pauvreté au fait de ne pas partir en vacances. Selon elle, c’est d’une part une insulte aux personnes vraiment précarisées qu'on n'entend pas et c’est d’autre part encourager dans leurs plaintes ceux qui estiment être pauvres parce qu’ils ne savent plus partir en vacances 5 fois par an.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que Viva for life est une opération de grande ampleur menée par la RTBF en collaboration avec Cap 48, afin de sensibiliser le grand public à la question d’intérêt public de la pauvreté qui touche un enfant sur quatre en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Tous les témoignages repris dans les spots illustrent des situations que des familles vivant dans la pauvreté rencontrent ou risque de rencontrer au quotidien. Ces situations (rapport à la nourriture, aux loisirs, aux frais divers par exemple chauffage, etc…) ont été discutées et validées par l’équipe de Cap 48 qui possède une très bonne connaissance du terrain. La mise en avant créative de ces situations exprime simplement les risques que la pauvreté peut représenter au quotidien. Elle ne dit pas que toutes les familles expérimentent ces problèmes. La campagne vise à conscientiser de façon originale et impactante ces situations.

Sur le plan juridique et déontologique, la RTBF estime que le spot en question, de par le choix éditorial posé et par le contenu du message diffusé, ne contient aucune atteinte à la dignité humaine, aucune incitation à la discrimination en raison de la situation sociale et aucune injure.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que ce spot a pour but de sensibiliser le grand public à la question de la pauvreté qui touche un enfant sur quatre en Fédération Wallonie-Bruxelles (en matière de loisirs entre autres).

Le Jury est d’avis que ce but recherché par la campagne et le message que l’annonceur veut faire passer ressortent clairement du spot radio.

Il a estimé que le spot en question n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de publicité non commerciale et ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

Le Jury a également estimé que le spot n’est pas de nature à dénigrer une certaine catégorie de personnes et n’est pas de nature à être perçu comme choquant à leur égard par l’auditeur moyen.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.