ROSSEL & CIE - 17/10/2000

Annonceur: 
ROSSEL & CIE
Produit/Service: 
Le Soir Magazine
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Culture et éditions
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 17 octobre 2000
Description de la publicité

Accompagnées du slogan « Sans œillères. Sans préjugés. Sans interdits », un spot TV montre diverses images tirées de l'actualité récente. La première montre des soldats africains jetant un homme du haut d'un pont dans une rivière et tirant sur lui. Slogan : « L'hebdo qui vous remet les idées en place ».

Motivation de la plainte

Le spot diffusé à un moment de grande écoute, montre des images atroces sans avertissement pour les enfants. Message choquant y compris pour les adultes, car utilisé pour promouvoir un produit même s'il s'agit d'un magazine d'information.

Position de l'annonceur

L'annonceur a attiré l'attention sur la construction et tous les éléments du spot et de la campagne, en particulier le slogan « Sans œillères, sans préjugés, sans interdits ». Il a fait valoir que les images incriminées ont une durée de 4 " (sur 30 ") et qu'il ne pouvait pas faire l'impasse sur la violence dans l'actualité qu'un magazine d'information ne peut ignorer sous peine de ne pas jouer son rôle dans la démocratie.

Décision du Jury

Considérant l'utilisation antérieure des images incriminées dans les média, la courte durée de leur exposition et le type de produit promu, le Jury a estimé n'avoir pas de remarque à formuler.