RIESER MALZER TEAM GMBH (A) - 20/01/2000

Annonceur: 
RIESER MALZER TEAM GMBH (A)
Produit/Service: 
Thé Pu-Erh
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Véracité
Légalité
Initiative: 
Jury
Catégorie: 
Santé
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Jeudi, 20 janvier 2000
Description de la publicité

Sous le titre « Mince : un nouveau tueur des graisses fait sensation ! » l'annonce présente un thé chinois « Pu-Erh » et des capsules « amino-plantes » qui « prises à côté d'une alimentation normale, garantissent, sans effets secondaires, une décomposition rapide et orientée des graisses du corps ». Il est fait référence à une étude clinique confirmant que « 88% des sujets avaient perdu 10,8 kg en 4 semaines » (Hôpital St. Antoine à Paris) et qu'une « diminution des tissus graisseux était constatée de 8, 5,8 ou 2,8 kg par mois selon la gravité de l'excédent de poids » (Institut Médical de Yunnan). L'attention est également attirée sur les avantages des 2 produits dont les matières minérales « …purifient l'intestin, influencent favorablement la digestion, baisent le taux de cholestérol, purifient le sang, renforcent le système immunitaire… ». Un numéro de téléphone à l'étranger est indiqué pour plus d'information.

Motivation de la plainte

Les affirmations catégoriques justifient une demande de preuves et la conformité aux règles et à la législation applicable doit être vérifiée (produits alimentaires, médicaments, nutriments, aliments à base de plantes).

Décision du Jury

Le Jury a demandé à l'annonceur une justification ainsi qu'une explication sur la composition des capsules de plantes et a attiré son attention sur la législation applicable (denrées alimentaires, médicaments). L'annonceur ayant communiqué les résultats d'une étude concernant la présence de pesticides et de métaux lourds, ainsi qu'un extrait de livre et un texte corrigé, le Jury a recommandé de tenir en suspens l'annonce jusqu'à ce qu'une justification suffisante et la composition des capsules soient soumises. L'annonceur ayant communiqué 2 extraits de livres et la composition des capsules, le Jury a confirmé sa recommandation et a attiré l'attention sur la notification obligatoire des capsules auprès du Ministère de la Santé. Après une mise en demeure, l'annonceur a fait savoir que l'annonce ne serait provisoirement plus diffusée.