RICOH - 19/01/2006

Annonceur: 
RICOH
Produit/Service: 
Imprimante
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Dénigrement
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 19 janvier 2006
Description de la publicité

Dans un spot radio on entend une conversation entre 2 secrétaires au téléphone :
X : “Allô, ici l'assistante de direction de monsieur Girard, c'est bien l'aide de monsieur Dubois.”
Y : “Non, c'est son associate executive ma petite Yvonne.”
X : “Hm, tu seras assez executive pour apporter quelques timbres jusqu'ici ma petite Geneviève ?”
Y : “Le temps de les retrouver … ooooh ils sont ici juste à côté de ma nouvelle imprimante, CL Printer Ricoh.”
X : “Ooh comme elle est prétentieuse.”
Voix féminine : “Nouvelle CL Printer Couleur de Ricoh. Super économique, super propre et super rapide.”
Une des deux secrétaires : “Et déjà à partir de 239 euro sur Ricoh.be.”
Voix féminine : “Ricoh, la marque que les secrétaires veulent vraiment.”

Dans un spot radio on entend une conversation entre 2 secrétaires au téléphone :
X : “ Allô, ici l'assistante personnelle de monsieur Girard, c'est bien la dactylo de monsieur Dubois ?”
Y : “Non ma petite Yvonne, vous parlez à son assistante de direction.”
X : “Oooh, dis Geneviève, je viens juste de te forwarder un mail, tu vois ce que c'est hein, forwarder ?”
Y : “Mais oui, et moi mes mails je les imprime en plus avec ma nouvelle imprimante Ricoh CL Printer.”
X : “Ta quoi ?”
Voix féminine : “Nouvelle CL Printer Couleur de Ricoh. Super économique, super propre et super rapide.”
Une des deux secrétaires : “Et déjà à partir de 239 euro sur Ricoh.be.”
Voix féminine : “Ricoh, la marque que les secrétaires veulent vraiment.”

Motivation de la plainte

Ce spot radio veut dépeindre toutes les « Geneviève » comme des idiotes, ce qui n'est pas toujours apprécié par les femmes qui portent ce prénom. De manière plus générale, ce spot est discriminant pour les femmes, dans la mesure où l'on continue à les traiter comme étant stupides.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que l'intention est de faire passer le message que les secrétaires qui veulent du Ricoh sont professionnelles, intelligentes, soignées, motivées,… En d'autres termes, elles reflètent l'image de perfection et de professionnalisme que Ricoh souhaite donner de ses machines et de ses services. Cette recommandation stratégique a fait depuis juin 2003 l'objet de multiples campagnes. La signature en est devenue « Ricoh. La marque que les secrétaires veulent vraiment » et le personnage central, Geneviève, la secrétaire qui sait ce qu'elle veut et ne veut pas. L'idée derrière le concept, c'est que les secrétaires sont prêtes à tout pour obtenir du matériel Ricoh afin d'améliorer leurs conditions de travail. La Geneviève de la communication n'est absolument pas tournée en ridicule. Enfin, l'annonceur a expliqué que le nom Geneviève a été choisi pour rendre hommage à celle qui a indirectement inspiré le concept, càd la secrétaire de direction de Ricoh.

Décision du Jury

Compte tenu du caractère manifestement humoristique de ces publicités et vu l'absence de propos dégradants tenus à l'égard du personnage prénommé « Geneviève » dans ces spots, le Jury est d'avis qu'ils ne sont pas de nature à porter atteinte à la sensibilité des personnes portant le prénom « Geneviève ». Il a également estimé que le clin d'œil est clair et que ces spots ne sont pas de nature à jeter le discrédit sur les femmes, ni sur la profession de secrétaire. A défaut d'infractions aux dispositions légales et / ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.