RENMANS - 14/06/2000

Annonceur: 
RENMANS
Produit/Service: 
Boucheries
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 14 juin 2000
Description de la publicité

Spot TV montrant un homme à son domicile. Répondant à un appel téléphonique urgent, il bondit dans sa voiture pour rejoindre son entreprise. Là, il revêt les habits de boucher. Pendant qu'un boucher prépare des brochettes, une voix off dit : « certaines professions méritent des personnes de confiance toujours disponibles. Si vous avez une envie de barbecue , dans les boucheries Renmans cet été, nous serons plus de 2000 collaborateurs prêts à vous fournir une viande toujours fraîche. Boucherie Renmans, nous combattons pour la qualité ».

Motivation de la plainte

La publicité est considérée comme contraire à plusieurs dispositions du Code du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel parce que :

- elle encourage des comportements nuisant à la santé des travailleurs de Renmans qui devraient être prêts immédiatement pour une commande urgente d'un client. Cela peut engendrer du stress et fait fi du temps de repos nécessaire ;

- le rôle de travailleur est joué par le fils du directeur ce qui peut représenter une menace au niveau du personnel ;

- la flexibilité à outrance est socialement irresponsable vu la convention collective du travail conclue au sein de l'entreprise ;

- elle porte atteinte au personnel qui n'est pas taillable et corvéable à merci et a droit au respect d'une certaine qualité de vie.

Décision du Jury

Après examen, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler, dans le cadre de sa mission, c.à.d. l'examen des messages publicitaires en se plaçant du point de vue des consommateurs et en considérant la perception qu'ils peuvent en avoir et donc son influence sur eux, p.ex. quant à leur comportement. Il a considéré que le spot, ne comporte pas d'éléments contraires aux règles de l'éthique publicitaire vis-à-vis du public. La plainte est fondée sur des considérations liées au droit social et à la gestion interne d'une entreprise vis-à-vis de son personnel à l'égard desquels il n'a pas la compétence de se prononcer.