RECKITT BENCKISER - 09/12/2014

Annonceur: 
RECKITT BENCKISER
Produit/Service: 
Durex Pleasure Gels
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Santé
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 9 décembre 2014
Description de la publicité

Les spots montrent des couples utilisant un des produits de la gamme Pleasure Gels Durex (sur un lit et dans un bain).
VO: « Ce soir, découvrez une nouvelle expérience avec la gamme de Pleasure Gels Durex. »
On voit ensuite les produits en question et le texte « Jusqu’où irez-vous ce soir ? » puis « love sex » et le logo Durex.
VO: « Découvrez aussi Durex Lovers Connect, du Pleasure Gel sensuel pour une sensation incroyable » et texte à l’écran: « Chaleur sensuelle pour elle - Expérience frissonnante pour lui – Ensemble une sensation incroyable ».

Motivation de la plainte

Dans la publicité, les personnes faisaient l'amour et le plaignant était gêné devant ses enfants. Il trouve que c’est une violation à la pudeur car ce sont des mineurs et qu'on ne doit pas faire passer cela à tout moment.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que les publicités actuelles portent sur des gels lubrifiants et non sur des préservatifs et que ces publicités ne sont pas diffusées avant 20h.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que les spots montrent des couples qui utilisent le produit dont il est fait la promotion – des gels lubrifiants – sans pour autant montrer de rapports sexuels à l’écran.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que les spots en question ne sont pas diffusés avant 20h.

Compte tenu du contexte social actuel, le Jury est d’avis que ces publicités ne contiennent pas de déclaration ni de représentation visuelle susceptible d’offenser la décence selon les normes couramment admises.

Le Jury est également d’avis que ces publicités ne sont pas de nature à pouvoir causer un préjudice moral à des enfants ou à des adolescents.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.