PROXIMUS - 24/04/2019

Annonceur: 
PROXIMUS
Produit/Service: 
Epic Combo
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 24 avril 2019
Description de la publicité

L’annonce montre la photo d’un homme avec des oreillettes de smartphone, qui écoute de la musique dans le train, avec le texte :
« OK.
T’es pas obligé de réveiller le passager d’à côté avec la musique que t’arrêtes pas d’augmenter, pausifier, réaugmenter.
MAIS SI TU VEUX, TU PEUX ».
En dessous, le nom du produit « Epic Combo » et le slogan « à la maison & on the go ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que c’est un encouragement aux incivilités et que le message est en contradiction avec les recommandations des ORL.

Position de l'annonceur

Selon l’annonceur, il est clair que l’objectif de la publicité n’est pas du tout d’inciter à un « comportement grossier ». La publicité veut uniquement mettre en valeur de manière ludique et créative les points forts du pack. Le pack offre notamment une utilisation illimitée pour les applications musicales. Les applications musicales sont souvent utilisées en déplacement, par exemple en train. Avec Epic Combo, l'utilisateur peut ainsi écouter de la musique dans le train autant qu'il le souhaite.
Le slogan de la campagne publicitaire sur le produit est « T’es pas obligé de…, mais si tu veux, tu peux ». Le produit s'adresse aux millennials et la campagne publicitaire leur est donc également adaptée. Les trois petits points correspondent toujours à un message ludique et souvent même absurde adapté aux millennials, qui fait référence aux points forts du pack.
Dans les circonstances données, l’annonceur estime donc qu’aucune frontière morale n’a été dépassée.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que pour mettre en avant les atouts du produit « Epic Combo », la publicité montre un jeune avec des oreillettes, qui écoute de la musique dans un train.

Il a noté qu’un des avantages du pack en question est de profiter des données « à la maison & on the go » pour les apps musicales et que la photo illustre cet avantage.

Le fait que le texte « OK. T’es pas obligé de réveiller le passager d’à côté avec la musique que t’arrêtes pas d’augmenter, pausifier, réaugmenter. Mais si tu veux, tu peux » figure sur la publicité ne constitue pas selon le Jury un encouragement à un comportement antisocial ou préjudiciable à la santé (ouïe), ni ne cautionne ou ne banalise un tel comportement.

Il est en effet d’avis que le message est humoristique et ne sera pas interprété au premier degré par le consommateur moyen. Il y voit davantage une manière de communiquer ludique et orientée vers le groupe cible de l’annonceur, les millennials.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité en question ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur sur ces points.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.