PROCTER & GAMBLE - 25/03/2021

Annonceur: 
PROCTER & GAMBLE
Produit/Service: 
Nesivine
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Santé
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 25 mars 2021
Description de la publicité

Le spot montre un homme au tribunal auquel le juge s'adresse comme à un accusé alors que l'homme se mouche avec un mouchoir en papier et que la table devant lui est déjà pleine de mouchoirs utilisés.
Juge : « Vous êtes condamné à une semaine de nez bouché. »
VO : « Vous ressentez un rhume comme une condamnation ? »
Femme : « Votre honneur, j’ai du Nesivine. Je plaide pour une réduction de deux jours. »
L’homme utilise ensuite le produit et le fonctionnement de celui-ci est illustré, avec le texte « Agit rapidement » et une image d’une horloge avec « 25 s » et « Raccourcit le rhume de 2 jours » avec l’image d’un calendrier avec « 2 jours ». On le voit ensuite en train de rouler à vélo avec sa famille.
VO : « Nesivine commence à agir après 25 secondes et vous libère deux jours plus tôt de votre rhume. Nesivine, raccourcit le rhume de deux jours. »

Texte en bas de l’écran :
« Il est recommandé de commencer par se rincer le nez avec une solution saline. Lorsque la congestion nasale persiste, Nesivine peut être utilisé. »;
« Nesivine 0,05% sine conservans (oxymétazoline HCI) est un médicament pour adultes et enfants à partir de 7 ans. Ne pas utiliser en cas de rhinite sèche. Raccourcit le rhume de 2 jours. » ;
« Lisez attentivement la notice. Pas d’utilisation plus de 5 jours consécutifs sans avis médical. L’utilisation de Nesivine est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement. Demandez conseil à votre pharmacien. P&G Health Belgium bvba/sprl. VN1127/07-2022. ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué qu'un rhume est causé par un virus et que Nesivine n'est pas un produit antiviral. Selon lui, il est donc impossible, et il n'a donc jamais été prouvé scientifiquement que Nesivine raccourcit un rhume.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que l'affirmation selon laquelle « Nesivine, raccourcit le rhume de deux jours. » est cliniquement étayée et a été approuvée par l'AFMPS. Ceci peut également être lu dans la notice scientifique qui a bien sûr été approuvée par l'AFMPS lors de la procédure d'enregistrement : “Behandeling met 0,05% oxymetazoline neusspray verkort in vergelijking met fysiologische zoutoplossing significant de behandelingsduur van rhinitis tot symptoomvrij van 6 dagen tot 4 dagen (dit verschil is statistisch (p<0.001) en klinisch significant).”.
Cette publicité a également été soumise à la Commission de l'AFMPS (service du bon usage du médicament) avant sa diffusion. Ils n'ont pas fait de commentaires à ce sujet. Selon lui, il résulte donc indéniablement de ce qui précède que l'affirmation selon laquelle « Nesivine, raccourcit le rhume de deux jours. » est scientifiquement correcte. Cela a été confirmé par toutes les autorités compétentes.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la publicité et de la plainte qui la concerne.

Le Jury a noté que la plainte concerne un spot TV pour un médicament dont la publicité auprès du public est soumise à l’AR du 7 avril 1995 relatif à l'information et à la publicité concernant les médicaments à usage humain.

À cet égard, le Jury a constaté que ce spot TV a reçu un visa préalable après un avis de la Commission de contrôle de la publicité des médicaments et ceci conformément aux articles 16 et 17 de l’AR du 7 avril 1995 relatif à l'information et à la publicité concernant les médicaments à usage humain qui stipulent que la diffusion télévisuelle auprès du public d’une publicité ne peut avoir lieu qu'après l’obtention d'un visa délivré par le Ministre.

Le Jury a également noté que la demande de visa était accompagnée des éléments indubitables pour le contrôle de la véracité de la publicité.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a donc estimé n’avoir pas de remarques à formuler concernant les points mentionnés dans la plainte.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.