PEUGEOT - 18/12/2006

Annonceur: 
PEUGEOT
Produit/Service: 
Nouveau Pack Fleet Hi-Fi Peugeot 407
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Environnement
Autres
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Lundi, 18 décembre 2006
Description de la publicité

Une annonce avec comme slogan « Nouveau Pack Fleet HI-FI. Amplifiez vos envies » montre une voiture de la marque qui roule en ville durant la nuit. Une partie du passage pour piétons est remplacée par des symboles sonores.
Texte en bas : Pack Fleet Hi-Fi à 200€*HTVA : Système Hi-fi JBL – 10 haut-parleurs – caisson de graves – peinture métallisée – détecteur d'obstacles arrière.
Equipements de série sur les 407 Executive et sport : Air conditionné avec régulation de température bi-zone – radio avec lecteur CD et commandes au volant – essuie-glaces avant avec détecteur de pluie – jantes en alliage léger 16'' ou 17'' – régulateur et limiteur de vitesse. Découvrez le détail de vos avantages Fleet ainsi que le Pack Fleet Navigation et le Pack Fleet Comfort sur notre site www.peugeotfleet.be.
En petits caractères : les disponibilités, les conditions de l'offre et l'indication de la consommation et de l'émission de CO2.

Motivation de la plainte

Cette publicité est contraire à l'art. 2 du code de la publicité écologique et à l'art. 8 du code FEBIAC. En effet, le visuel très explicite montre une rue vide en zone d'habitation urbaine dans une ville durant la nuit. Un égaliseur dont les niveaux sonores sont situés dans le rouge (donc excessifs) est dessiné à la place d'un passage pour piétons. Le texte est lui aussi très explicite (« nouveau pack fleet HI-FI amplifiez vos envies ») et suggère clairement une utilisation non-modérée d'un appareillage audio surdimensionné (Dans le texte : « 10 haut-parleurs – caisson de graves ») de cette automobile pendant la nuit. Soulignons que la pollution sonore constitue la première source de pollution environnementale en ville et fait l'objet de la majorité des plaintes des habitants. Un tel appareillage Hi-Fi utilisé la nuit constitue une source de nuisance réelle. Par ailleurs, une telle publicité encourage également des comportements contraires aux nombreuses campagnes de protection de l'environnement et de la santé des habitants.

Position de l'annonceur

L'annonceur a réagi comme suit aux arguments du plaignant :
-L' annonce n'incite ni à un comportement contraire à la protection de l'environnement, ni à un comportement routier négatif.
-Aucune référence à une puissance de la chaine haute-fidélité ne pourrait laisser croire que la voiture a été tunée. Seule une référence à un nombre de haut parleurs est faite. Il s'agit d'une recherche de qualité et pas d'une recherche de puissance. La marque JBL est sur le marché HiFi une marque reconnue pour sa qualité.
-L'illustration d'un égaliseur illustre bien la qualité et non la puissance. L'égaliseur est utilisé en HiFi pour affiner la qualité sonore en agissant sur des fréquences sonores et pas sur la puissance.
-Le fait que le véhicule soit présenté dans un univers urbain de nuit n'a aucun lien possible avec une quelconque référence à de la pollution sonore en ville. C'est au contraire la sérénité qui en ressort.

Décision du Jury

D'emblée, le Jury a constaté que la publicité ne fait pas référence à des effets sur l'environnement du produit en question et n'entre dès lors pas dans le champ d'application du code de la publicité écologique qui stipule que « le code s'applique à toute publicité se référant aux effets sur l'environnement d'un produit, en ce compris l'emballage, ou d'un service quel que soit le support utilisé, au cours de leur cycle de vie ».

Par ailleurs, le Jury a estimé que le terme « Amplifiez » repris dans le slogan peut être perçu comme étant une référence à la puissance et peut donc donner l'impression d'approuver ou d'encourager des actes qui sont contraires aux normes généralement acceptées en matière de comportement responsable vis-à-vis de l'environnement (pollution sonore).

Sur base des art. 1, al 2 et 17 du code de la Chambre de Commerce Internationale et de l'art. 8 du code Febiac, le Jury a recommandé à l'annonceur de modifier le terme « amplifiez » du slogan afin de rendre ce slogan conforme aux dispositions susmentionnées.

Le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler quant à la version néerlandaise de cette annonce.

L'annonceur a confirmé qu'il respectera la recommandation du Jury.