OVERSTOCK GARDEN - 11/05/2020

Annonceur: 
OVERSTOCK GARDEN
Produit/Service: 
Meubles de jardin
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Habitat et mobilier
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Lundi, 11 mai 2020
Description de la publicité

Les deux spots montrent une femme qui saute sur un trampoline et qui regarde au-dessus de la haie chez les voisins. On y voit un salon d’extérieur sur la terrasse. Défilent ensuite des images du site web de l’annonceur avec entre autres une table de jardin et des chaises, des fauteuils le long d’une piscine et des salons de jardin.  

VO: “De buren hebben al een nieuwe tuinset van Overstock Garden. Surf naar overstockgarden.be en ontdek het grootste aanbod tuinmeubelen. Overstock Garden, het leven is te mooi om binnen te blijven.”  

Textes à l’écran: 
“Overstock Garden 
Shop 24/7 op 
Overstockgarden.be” 
et “Telefonisch advies” dans un spot et “Gratis en snelle levering” dans l’autre. 

Motivation de la plainte

La plaignante s'est référée à l'expression “het leven is te mooi om binnen te blijven” (“la vie est trop belle pour rester à l'intérieur”) dans ce spot TV. Elle pense que ce n'est pas vraiment conforme à l'idée ‘blijf-in-uw-kot’ et un peu déplacé en cette période de confinement suite à la crise sanitaire du coronavirus. 

Position de l'annonceur

L'annonceur a souligné qu'il n'a jamais eu l'intention de diffuser un message déplacé, au contraire. En combinaison avec le support visuel, on ne peut pas se méprendre selon lui sur le fait que son but est d'encourager les gens à profiter de leur propre jardin en famille. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance des spots TV en question et de la plainte qui les concerne. 

Il a notamment noté que, dans le cadre des mesures gouvernementales actuelles en réponse à la crise sanitaire du coronavirus, la plaignante est choquée par le texte à la fin du spot, qui dit : “het leven is te mooi om binnen te blijven” (“la vie est trop belle pour rester à l'intérieur”). 

Bien que le Jury comprenne naturellement les différentes sensibilités en la matière, il est cependant d'avis qu'il ressort suffisamment clairement de l'ensemble des spots, en ce compris les images montrées, que cette publicité se rapporte bien à une situation dans un jardin privé.  

Il est dès lors d'avis que ces spots ne sont pas de nature à être compris par le consommateur moyen dans le sens que leur donne la plaignante. 

Il est également d'avis que cette publicité ne met pas en scène un comportement qui porte atteinte aux mesures de précaution imposées par le gouvernement et n'incite pas non plus à un tel comportement. 

Le Jury a dès lors estimé que ces spots TV ne sont pas de nature à cautionner ou à encourager un comportement illicite ou antisocial et ne témoignent pas non plus d'un manque de juste sens de la responsabilité sociale de la part de l'annonceur sur ce point. 

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points.  

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.