ORANGE - 17/06/2020

Annonceur: 
ORANGE
Produit/Service: 
Abonnement Go Intense
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 17 juin 2020
Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi : 
VO : “Devenez Orange et évitez cette situation.” 
Homme : “Ohlala, on n’a déjà plus de data, on n’a plus de GPS.” 
Femme : “Si tu veux, j’imite super bien le GPS. (avec une voix qui imite la voix du GPS) Tournez à gauche.” 
Homme : “Oui et maintenant, je vais où là ?” 
Femme : “Beh, je t’ai jamais dit que je connaissais la route hein.” 
Homme : “Ok, tu descends.” 
VO : “Quand votre famille est limitée en data, ça craint. Avec Go Intense chaque membre de la famille reçoit 15 GB de data pour 21€ par abonnement. Conditions sur orange.be.” 

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, dans le spot radio, la dame qui imite le GPS prononce la phrase « tournez à gauche » en prenant subitement un accent africain hors de propos. Il trouve cette publicité moqueuse et méprisante envers les africains, et toute personne s'exprimant en français avec un accent étranger. Cette moquerie est de plus tout à fait déplacée selon lui et n'apporte absolument rien au contenu du spot.  

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que dans ce spot radio faisant la promotion de l'abonnement Go Intense, une voix féminine imite une voix de GPS masculine et que cela est également clairement indiqué dans le spot. 
Il a garanti qu'il n'a jamais eu l'intention de faire ici référence à une voix africaine ni d'insulter les gens. S'il a néanmoins pu blesser des gens avec cette publicité, il le regrette vraiment car le racisme ne correspond pas aux valeurs de la marque Orange. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio concerné et de la plainte à son égard. 

Il a tout d’abord noté que, selon le plaignant, la dame qui imite le GPS dans le spot radio prononce la phrase « tournez à gauche » en prenant subitement un accent africain hors de propos.  

A cet égard, le Jury est d’avis que, dans ce spot décalé, la jeune fille imite seulement la voix d’un GPS et non pas un accent d’une origine particulière. 

Suite à la réponse de l’annonceur, il a également noté que ce n’était pas l’intention de celui-ci de se référer à une voix africaine. 

Le Jury est donc d’avis que le consommateur moyen n’interprétera pas le spot radio dans le sens que lui donne le plaignant. 

Il a estimé que la publicité en question n’est pas de nature à être considérée comme se moquant d’un accent étranger en particulier et n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne sur ce point.  

Le Jury a dès lors déclaré la plainte non fondée. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.