ORANGE - 13/03/2018

Annonceur: 
ORANGE
Produit/Service: 
Smartphone et solutions de paiement
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 13 mars 2018
Description de la publicité

La vidéo sur Facebook montre le visage d’une fille. Texte à l’écran : « Olivia – 13 ans, en humanité, aime la nouveauté ». On la voit à un bureau avec un smartphone qui ne fonctionne plus. Texte à l’écran : « Envie d’un nouveau smartphone… ». Elle sourit en voyant sa tirelire mais est déçue quand elle en a vidé le contenu. Texte à l’écran : « Mais comment se l’offrir ? ». Elle va avec sa tirelire et son smartphone chez sa mère. On les voit toutes les deux en rue, texte à l’écran : « En route pour le shop Orange », puis devant un écran pour choisir un smartphone, texte à l’écran : « Choisir un smartphone … » et « et la solution de paiement avec Bruno ». La fille met sa monnaie sur le comptoir et la maman l’ancien téléphone ainsi que des billets. Texte à l’écran : « BuyBack – cash - à tempérament, … », puis « Toujours une solution aux meilleures conditions, dans votre shop Orange ».

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, cette publicité est destinée aux enfants et les pousse à contracter un prêt avec les parents.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que la plainte concerne une publicité faite pour positionner sa chaine retail sur des services qui lui sont propres et qu’elle n’est liée à aucune offre commerciale en particulier.
Le message de cette campagne est qu’il existe plusieurs solutions en matière de paiement, que l’ancien smartphone a de la valeur, tout ceci en mettant l’accent sur le sens de l’économie et de l’épargne.
L’annonceur affirme qu’il n’est en aucun cas question d’incitation à l’achat à crédit d’un smartphone par la jeune fille de 13 ans, comme l’indique le motif de la plainte. Cela ne fait pas partie de ses valeurs.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la vidéo montre une jeune fille de 13 ans qui casse sa tirelire pour s’acheter un smartphone, qui va ensuite avec sa mère dans un magasin Orange pour en choisir un ensemble et qui, au moment de payer, met sa monnaie sur le comptoir, la maman y déposant l’ancien téléphone ainsi que des billets. Le texte suivant apparait entre autres à l’écran : « Choisir un smartphone et la solution de paiement avec Bruno », « BuyBack - cash - à tempérament, … Toujours une solution aux meilleures conditions, dans votre shop Orange ».

Le Jury a notamment tenu compte du fait que la jeune fille est accompagnée d’un adulte pour se rendre au magasin.

Il est d’avis que la publicité met simplement en avant les solutions de paiement existantes dans les magasins de l’annonceur et qu’elle ne vise pas les enfants.

Il est également d’avis que la vidéo n’est pas de nature à inciter les enfants à acheter un smartphone à crédit.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité ne témoigne pas sur ce point d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.