OPEL - 17/07/2000

Annonceur: 
OPEL
Produit/Service: 
Crédit
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Lundi, 17 juillet 2000
Description de la publicité

Un premier spot TV montre un homme dans un club de tir qui tire plusieurs fois sur une cible. Quant il la récupère il apparaît que c'est un homme en carton qui tient une pancarte sur laquelle est écrit « Opel Astra. 5.555 F/mois ». Slogan : « Décidément nos financements ne plaisent pas à la concurrence ».
Un deuxième spot montre un homme dans une cantine qui jette son plateau, renverse la table et s'en va furieux. Slogan : « Décidément nos financements ne plaisent pas à la concurrence ».
Un troisième spot montre une table où les gens en tenue de fête regardent devant eux, silencieux et d'un air ennuyé. Slogan : « Nos financements ne vont pas plaire à la concurrence ».
Un quatrième spot TV montre un homme dans une station de métro où à partir d'une cabine téléphonique il adresse une menace anonyme disant qu'Opel doit arrêter les financements. En partant, il fait peur à une veille dame. Slogan : « Décidément nos financements ne plaisent pas à la concurrence

Motivation de la plainte

La publicité est considérée comme incitant à l'intolérance et la violence. La mentalité « si quelque chose ne me plait pas, j'utilise la violence brutale » est considérée comme inacceptable.

Décision du Jury

Pour les trois premiers spots le Jury a estimé que les messages sont clairement conçus comme humoristiques et qu'il n'existe pas de risque d'inciter le public à la violence ou un comportement répréhensible. Dès lors il n'a pas formulé de remarques. Concernant le dernier spot « métro », le Jury a estimé qu'il montre un comportement négatif et socialement irresponsable, qui de plus est illégal et dans lequel l'élément humoristique est moins présent. Il a recommandé à l'annonceur de ne plus utiliser un thème pareil dans la publicité future.

Suite

L'annonceur a fait savoir que le spot « métro » ne sera plus utilisé.