NUTRICIA - 21/10/2015

Annonceur: 
NUTRICIA
Produit/Service: 
Nutrilon
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 21 octobre 2015
Description de la publicité

Le spot montre entre autres un bébé qui se tient à un berceau dans une pose de danse avec en arrière-plan une ballerine et un bébé avec un boulier compteur avec en arrière-plan un mathématicien. À la fin du spot, on voit un bébé qui grimpe sur un lit avec en arrière-plan un alpiniste.

La voix off dit entre autres ce qui suit:
« Dès le tout premier jour, votre bébé commence à écrire son futur. Et c’est pour cela que vous lui donnez le meilleur (…) »

Sur l’écran apparaissent entres autres les mentions suivantes:
« Le lait maternel est le meilleur aliment pour votre bébé. »
« Nutrilon. Son futur commence aujourd’hui. »
« Demandez conseil à votre médecin, pédiatre ou pharmacien. »

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que l’annonceur, bien qu’il montre d’abord une mère qui allaite, n’explicite pas qu’également après 6 mois, l’allaitement au sein est le meilleur choix pour les bébés. Au contraire, selon lui, les images et les textes induisent le spectateur en erreur. Cependant, l’Organisation mondiale de la santé recommande l’allaitement au sein jusqu’à l’âge de 2 ans. Selon le plaignant, il serait donc plus qu’opportun que l’annonceur explicite clairement que l’allaitement au sein est préférable à l’alimentation artificielle jusqu’à l’âge de 2 ans.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que l’allaitement au sein est le meilleur aliment pour un bébé et qu’il l’approuve. Il mène donc une politique qui encourage l’allaitement au sein et une politique interne stricte à l’égard des publicités pour l’alimentation complète des nourrissons et de l’utilisation de claims pour ses produits. Il se conforme aux exigences fixées dans l'arrêté royal du 18 février 1991 relatif aux denrées alimentaires destinées à une alimentation particulière, basé sur la directive 2006/141/CE. A côté de cela, il suit encore des directives internes supplémentaires.

C’est la raison pour laquelle la publicité commence avec le texte « Dès le tout premier jour, votre bébé commence à écrire son futur. Et c’est pour cela que vous lui donnez le meilleur. » En même temps que cette dernière phrase, une mère qui allaite est montrée. Au moment où on montre l’emballage de Nutrilon Lait de suite, figure sous l’image le texte « Le lait maternel est le meilleur aliment pour votre bébé ».

Dans le spot, on fait de la publicité pour Nutrilon 2 Lait de suite qui convient aux bébés à partir de 6 mois et pour Nutrilon Lait de croissance qui convient aux bébés à partir d’un an. Ces produits doivent faire partie d’une alimentation variée. La publicité pour ces produits est autorisée conformément à la règlementation susmentionnée.

Cette publicité n’a aucunement pour but de décourager l’allaitement au sein.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV montre plusieurs bébés avec chaque fois un adulte en arrière-plan pour illustrer la voix off « Dès le tout premier jour, votre bébé commence à écrire son futur ».

Le Jury a noté que le produit vanté fait partie de la catégorie des aliments de suite pour des nourrissons de plus de 6 mois.

Le Jury a également constaté que la mention suivante apparaît entre autres à l’écran: « Le lait maternel est le meilleur aliment pour votre bébé ».

Compte tenu de ce qui précède, le Jury est d’avis que la publicité ne compare pas l’alimentation artificielle avec l’allaitement au sein et n’est pas non plus de nature à décourager l’allaitement au sein.

Le Jury a estimé que le spot TV est élaboré conformément à l'arrêté royal du 18 février 1991 relatif aux denrées alimentaires destinées à une alimentation particulière, qui est d’application.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.