NAPOLEON GAMES - 23/01/2017

Annonceur: 
NAPOLEON GAMES
Produit/Service: 
Jeux de hasard en ligne
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Association socio-culturelle
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Lundi, 23 janvier 2017
Description de la publicité

Spot radio :
On entend la sirène d’une voiture.
Agent (avec une voix enivrée) : « Bravo hein, 215 dans une zone 30. »
Homme : « Désolé Monsieur l’agent. »
Agent : « Allez, c’est bon pour une fois. »
L’homme exprime sa joie et son soulagement.
Agent : « Mets ta ceinture ! »
On entend la voiture démarrer en faisant crisser les pneus.

Spot radio :
On entend la sirène d’une voiture.
Policier : « Bonjour Madame »
Femme : « Bonjour Monsieur »
Policier : « Madame pensait qu’elle roulait à du combien ? »
Femme : « 147 Monsieur. »
Policier : « Correct ! Vous venez de gagner un WE pour 2 personnes en Ardennes. »
La femme exprime sa joie et son soulagement.

Spot radio :
Docteur : « Monsieur Desmet, on doit malheureusement vous faire une ablation du pénis. »
Homme : « Excusez-moi Docteur, moi c’est Cauwenberg. »
Docteur : « Ah, toutes mes excuses, bonne journée. »
L’homme exprime sa joie et son soulagement.

Tous les spots se terminent avec la voix-off :
« La chance vous sourit ? Jouez sur NapoléonGames.be. Sur Napoléon Games, vous jouez responsable ».

Motivation de la plainte

1) Le plaignant a souligné que l’agent de police semble saoul, que le chauffard roule à 215 en zone 30 et sans ceinture et qu’on lui dit qu'il a de la chance.

2) Selon le plaignant, dans les publicités dont le slogan est « La chance vous sourit ? Jouez sur NapoléonGames.be », les « chances » qui sont évoquées, par exemple échapper à un contrôle de police pour excès de vitesse ou pour d'autres raisons, posent vraiment question d'un point de vue éthique.
De plus parler d'ablation de pénis à la radio à l'heure où on conduit les enfants à l'école ne peut être qualifié de publicité responsable.

3) Le plaignant a souligné l’ambiguïté de la campagne et un manque de clarté sur l'aspect « jeu responsable ». Le spot publicitaire envoie en effet différents messages :

- La publicité laisse entendre qu’une personne est en infraction et qu’elle se fait interpeller par un agent de police. Le contrevenant n’est pas verbalisé et respire, il a échappé – sous-entendu par chance – à une infraction. La publicité représente ainsi un comportement illégal.

- La publicité, après avoir « passé l’éponge » sur un comportement répréhensible, pour ne pas dire irresponsable, invite à jouer responsable sur NapoléonGames.be. En gros, en 15 secondes, l’auditeur entendra qu’il peut tricher sur les règles et qu’il doit en même temps jouer responsable.

- Enfin, l’appui publicitaire « jeu responsable » n’est pas explicité sur le site de l’annonceur. En quoi est-il plus responsable qu’un autre ? C’est comme promouvoir un « label qualité » sans pour autant en avoir des explications une fois effectivement sur le site.

Position de l'annonceur

L’annonceur a tout d’abord communiqué qu’il est un opérateur de jeux de hasard légal sur le marché belge, approuvé par la Commission des Jeux de Hasard.

Dans ses actions de marketing, il essaie toujours de garder un élément ludique et de faire des publicités qui illustrent le slogan “Play when feeling lucky” de manière claire.

Dans la publicité en question, l’élément humoristique est tellement exagéré selon l’annonceur que la situation perd toute crédibilité et qu’il est clair qu’elle ne doit pas être prise au premier degré.

L’annonceur est d’avis qu’en exagérant tellement la situation humoristique, le consommateur moyen ne la prendra pas au premier degré ; il a estimé qu’un consommateur moyen peut voir que le but de la publicité est d’illustrer clairement la « chance » du protagoniste de la publicité à ce moment-là. 

Sur le site web, le slogan « Sur Napoléon Games, vous jouez responsable » est clairement mentionné. Ce slogan contient de plus un lien vers le site de la Commission des Jeux de Hasard (page relative à l’aide aux joueurs).

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la campagne de l’annonceur comporte une série de spots radio mettant en scène des situations ayant pour but d’illustrer le slogan « La chance vous sourit ? Jouez sur NapoléonGames.be » et faisant entre autres référence à des contrôles de police et à une ablation de pénis.

Ce dernier spot met en scène un docteur qui annonce à un homme qu’on doit lui faire une ablation du pénis. L’homme en question est soulagé quand il constate qu’on le prend pour un autre.

Le Jury est d’avis que ce spot représente clairement une scène fictive et exagérée. Selon le Jury, l’évocation de cette intervention médicale potentielle a comme seul but d’illustrer le slogan publicitaire au moyen d’une situation dans laquelle la chance sourit au protagoniste.

Compte tenu de la nature caricaturale du spot en question, le Jury a estimé que son contenu n’est pas de nature à être considéré comme choquant ou contraire aux convenances par le consommateur moyen et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler quant à ce spot sur ce point.

Le Jury a ensuite pris connaissance de spots qui évoquent des personnes, ivres pour certaines, commettant des infractions au code de la route et qui font référence à des comportements illicites et dangereux pour la sécurité routière.

Le Jury a tout d’abord reconnu que ces spots mettent également en scène des situations qui peuvent sembler irréalistes et ce, de manière exagérée. Le Jury a néanmoins souligné que, conformément aux règles à ce sujet, le recours à l’humour ne supprime jamais la responsabilité juridique et/ou éthique de l’auteur du message et qu’il ne peut donc rendre la publicité contraire à la loi ou aux règles de l’éthique publicitaire.

Or, le Jury est d’avis que ces spots véhiculent l’idée que ce n’est pas grave de commettre une infraction, tant qu’on ne se fait pas verbaliser. Il est également d’avis que faire intervenir ainsi la chance quand on ne respecte pas les règles va à l’encontre des efforts en matière de prévention et de sensibilisation à la sécurité routière.

Il est dès lors d’avis que la combinaison entre le fait de jouer avec sa chance et la mise en scène des infractions concernées ne témoigne pas d’un juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

Sur la base des articles 1, alinéa 2 et 4, alinéa 3 du code la Chambre de Commerce Internationale, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de ne plus diffuser les spots radio concernés.

Enfin, en ce qui concerne le point soulevé de l’ambiguïté de la campagne et du manque de clarté sur l'aspect jeu responsable, le Jury est d’avis que les spots radio examinés illustrant le slogan « La chance vous sourit ? Jouez sur NapoléonGames.be » n’incitent pas à jouer de manière irresponsable.

Le Jury a également noté que la voix-off à la fin du spot mentionne « Sur Napoléon Games, vous jouez responsable » et renvoie au site internet de l’annonceur. Sur ce site figure la mention « Chez Napoleon Games, je joue responsable » qui comporte un lien vers la page du site de la Commission des jeux de hasard consacrée à la protection du joueur.

Le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la décision du Jury.