MYLAN - 23/10/2018

Annonceur: 
MYLAN
Produit/Service: 
Iso-Betadine
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Santé
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 23 octobre 2018
Description de la publicité

L’annonce avec en haut le texte « iso-Betadine – Savon Germicide – www.iso-betadine.be » montre des pieds nus avec des champignons entre les orteils. En dessous, entre autres le texte « Savon antiseptique – Efficace contre les bactéries et les mycoses. » et l’image du produit en question.

Motivation de la plainte

La plaignante se demande pourquoi la publicité associe les champignons de Paris à des problèmes de mycoses aux pieds. Personnellement, cela ne lui donne plus du tout envie de manger des champignons de Paris.
D’autre part, elle pense que les producteurs de champignons de Paris ne doivent pas apprécier cette association d’un produit qu’ils mettent beaucoup de soins à produire, avec un problème de pied d’athlète.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné la publicité en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique « Plus d’info – Règlement du Jury ») qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonce pour un savon germicide montre des pieds nus avec des champignons entre les orteils pour illustrer les propriétés du produit en question.

Selon le Jury, s’il s’agit de champignons de Paris c’est qu’ils sont les plus courants ou les plus connus des consommateurs mais la publicité ne les vise pas pour autant spécifiquement en tant qu’aliment.

Le Jury est donc d’avis que l’annonce en question ne s’exprime pas de manière négative ou dénigrante par rapport aux denrées alimentaires en question ou à leurs producteurs.

Le Jury a dès lors estimé que l’illustration concernée n’est pas de nature à être perçue comme choquante ou déplacée par le consommateur moyen.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a déclaré la plainte non fondée.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.